Chossudovsky: L’Occident a commis les atrocités en Syrie, pas son gouvernement

Michel-ChossudovskyPar SC/HGH, le 9 juin 2013

Press TV a mené une interview avec Michel Chossudovskt, du Centre de Recherches sur la Mondialisation de Montréal, avec en toile de fond les inquiétudes de l’ONU sur le conflit syrien pouvant s’étendre à d’autres pays.

Ce qui suit est une transcription approximative de cette interview.

Press TV (P): L’ONU avertit d’une explosion au Moyen-Orient si la guerre en Syrie se poursuit. La question est, qu’a fait l’ONU lui-même pour empêcher la guerre d’empirer?

Chossudovsky (C): Tout d’abord, cette déclaration fut faite par le patron de la Haute Commission des Nations Unies pour les Réfugiés. Et la déclaration le dit si les combats ne s’arrêtent pas… les combats vont cesser parce que les terroristes ont été vaincus.

Et essentiellement si les puissances occidentales émettent un moratoire sur leur soutien à ces rebelles affiliés à al-Qaeda, la guerre est finie – tout du moins, la guerre terrestre est finie. De récents développements suggèrent et confirment que le pays est sous le contrôle du gouvernement syrien. Les forces rebelles ont été vaincues à al-Qusseir et ont aussi été vaincues dans d’autres parties du pays.

De mon point de vue, la question de l’aide humanitaire doit être adressée parce que, qui sont les protagonistes de l’aide, de la soi-disante aide humanitaire? Précisément les pays qui ont soutenu ces rebelles terroristes.

Et je pense que nous devrions, dorénavant, soulever le fait qu’il est clairement établi que cette guerre a été menée par les USA, l’OTAN et Israël avec le soutien des états du Golfe [Persique] l’Arabie Saoudite et le Qatar en particulier, et que selon la loi internationale ce dont il est besoin maintenant ce sont des réparations de guerre.

Je dirais donc mettons la dimension humanitaire de côté et concentrons-nous sur les milliards et milliards de dollars de réparations, qui sont dues au gouvernement syrien en conséquence du soutien légal de ces formations terroristes en Syrie, qui constituent essentiellement les forces terrestres – la piétaille de l’alliance militaire occidentale.

P: La récente victoire à Qusseir et la récente révélation que des armes fabriquées en Israël ont été saisies sur des insurgés syriens – quel impact ceci va-t-il avoir sur la dynamique du conflit?

C: Nous savons depuis le premier jour qu’Israël a soutenu al-Qaeda. Et nous savons aussi qu’Israël a fait parvenir des armements et du soutien logistique aux rebelles dans les zones entourant celles qui sont occupées sur les hauteurs du plateau du Golan et en fait Israël a même mis en place un local hospitalier pour les rebelles d’al-Qaeda et les convoyait en bus dans les deux sens, emmenant les blessés à l’hôpital et ensuite les renvoyant sur le théâtre des opérations.

Israël s’est impliqué dans des actes d’agression contre un état souverain ensemble avec l’OTAN, en particulier la Turquie, la Grande-Bretagne, la France et les USA. Des forces spéciales françaises et britanniques, des éléments des SAS, du Mi6 et de la CIA ont été impliqués – nous le savons parce que c’est documenté. Qui entraîne les rebelles au maniement d’armes chimiques? L’alliance militaire occidentale.

Le ministre Laurent Fabius de France fait une sortie – et c’est le genre de saga classique d’armes de destruction massive qui accuse le gouvernement d’utiliser des armes chimiques contre des civils quand en réalité CNN confirme que des forces occidentales entraînent les rebelles à l’usage d’armes chimiques; quand la police turque arrête des rebelles d’al-Qaeda – cela s’est passé il y a à peu près une semaine.

Nous savons donc qu’il ne s’agit que de fabrications où l’alliance militaire occidentale accuse le gouvernement de commettre des atrocités, qu’ils ont eux-mêmes commises.

Ce à quoi nous devons nous atteler maintenant à un niveau international, ce sont les réparations de guerre. La guerre est finie à moins bien sûr que l’Occident ne décide de la poursuivre par exemple avec une zone d’exclusion aérienne. Cela serait une option extrêmement dangereuse à ce stade parce que la Syrie possède u système de défense aérienne perfectionné.

Les S-300 sont en place; il y a eu un crescendo au cours des 18 derniers mois; il y a d’autres éléments de défense aérienne; et il serait très mal avisé de la part de l’alliance militaire occidentale d’imposer une zone d’exclusion aérienne, qui serait immédiatement sujette à une quelconque réplique.

Alors voici le décor. La guerre a atteint un point de transition s’il n’y a pas d’intervention de la part de l’alliance militaire occidentale, la guerre est terminée.

Source: http://www.presstv.ir/detail/2013/06/08/307877/west-committed-atrocities-not-syria-govt/

 



Catégories :International

Tags:, , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :