Les pédophiles sont comme les tueurs en série – mon histoire, par David Pittman

c7d5bdaca757e8bcdafe02bb0beb1ecbNote du traducteur: David Pittman a passé des années à parcourir un chemin de guérison qui se poursuit encore à ce jour. Cela l’a mené à la fondation de l’organisation « Together We Heal » (ensemble nous guérissons), qui travaille à soutenir par tous moyens possibles les victimes d’actes pédophiles, qu’ils soient du présent ou du passé, et à éveiller l’opinion publique sur ces abominables souffrances subies par tant d’enfants, et qui restent si souvent impunies. Il a bien voulu que je fasse la traduction et la publication de son histoire, afin, peut-être, de rassurer des personnes francophones qui veulent parler, mais n’osent pas… En France aussi, il y a des personnes prêtes à réellement écouter et secourir les victimes d’actes pédophiles. Renseignez-vous! – Will Summer

Par David Pittman, le 1 octobre 2012

Mon nom est David Pittman – pendant 30 ans j’ai gardé un secret qui m’a presque tué. Entre mes 12 ans et mes 15 ans, j’ai été molesté par mon pasteur de catéchisme à l’église Baptiste de Rehoboth à Tucker, Géorgie (USA). Son nom est Frankie Wiley, son nom entier Franklin Andrew Wiley. Du fait du statut pathétique des lois de l’état de Géorgie comme de celles de presque tous les états des USA, il marche libre. Et jusqu’à récemment il servait d’assistant pasteur à l’église Baptiste de la Trinité à Ashburn, Géorgie. Bien qu’il n’occupe plus de poste « officiel » dans l’église, il a toujours accès à des petits garçons parce que le pasteur de la paroisse le défend. J’ai ouï dire qu’ils ont grandi ensemble et c’est donc la seule raison que je parvienne à trouver pour justifier qu’il permette à ce molesteur d’enfants, de par son propre aveu, à continuer d’avoir accès à des victimes potentielles d’abus sexuels.

En 2006, j’ai trouvé Frankie officiant comme maître de catéchisme pour les enfants à l’église Baptise de Jodeco Road, où Jerry Light était pasteur. J’ai contacté le pasteur Light, lui ai raconté mon histoire et avec l’aide du directeur des diacres, après avoir fait une brève enquête sur mon histoire, il en a confronté Frankie. Frankie reconnût devant les deux hommes m’avoir molesté. Ils le virèrent sur-le-champ. Il retourna alors obtenir de l’aide de la part d’une famille d’une paroisse précédente à Flowery Branch, GA (Géorgie, ndt). Lorsqu’ils furent informés des circonstances, eux aussi lui dirent de partir. Il s’en retourna à sa ville natale et trouva un travail dans les écoles en tant qu’instituteur remplaçant et quand je racontai tout au superviseur là-bas, il le renvoya. Je continue de traquer ses activités avec les enfants et si vous allez voir sur sa page Facebook ou MySpace, elles sont remplies de pré-adolescents et d’ados, comme il y dispose de tout un monde de victimes potentielles.

Il y a une mise à jour importante que je dois vous donner en tant que lecteur pour cet article. Je le postai pour la première fois en octobre 2012, mais depuis le 30 mars 2013, un total de 7 hommes se sont faits connaître, de trois églises différentes, d’âges variant entre 10 et 15 ans, que Frankie a violés, molestés ou agressés sexuellement d’une quelconque manière avant, pendant ou après l’époque où il abusait sexuellement de moi. Leurs noms sont Cale Harbour, Christopher Elrod, et tristement l’un d’entre eux est décédé, Andy Harrell. Andy m’a donné la permission d’utiliser son nom avant sa mort en 2012. Malheureusement trois d’entre eux ne sont pas dans un cadre de guérison émotionnelle et m’ont dit qu’ils « ne pouvaient tout simplement pas en parler pour l’instant » et je sais ce qu’ils ressentent. C’est comment moi-même, Cale et Christopher nous sommes sentis pendant plusieurs années. Mais ils ont fait la démarche vers moi parce qu’ils avaient pensé être les seuls tout ce temps-là, et avaient besoin de quelqu’un à qui parler qui comprenne ce qu’ils avaient traversé.

Il est important que vous sachiez comment opèrent Frankie et les autres prédateurs sexuels. Il invite 2-3 garçons à passer une nuit chez lui. Il en conserve 1-2 dans une autre chambre et garde l’autre garçon avec lui dans son lit. C’est là qu’a lieu la molestation.

Ces vautours s’en prennent à d’autres comme moi qui viennent d’une famille divorcée ou pire. Ils prennent avantage de la vulnérabilité; un jeune garçon voulant seulement un peu d’attention de la part d’un modèle d’autorité masculin. Ceci est leur « jeu », aussi connu sous le nom de « dressage »,  qui mène éventuellement aux abus. Dieu seul sait combien il y en a en réalité – ce qui est pourquoi j’écris ceci. Les statistiques nationales des crimes disent « qu’un agresseur sexuel d’enfants en liberté a approximativement 117 victimes. » Et un jeune homme que j’ai mentionné ne peut plus parler du tout – il est mort en juin 2012. Selon ce qu’il m’a dit, à cause de la honte et du sentiment de culpabilité d’avoir été molesté par Frankie Wiley, il a pris des drogues pour tuer la douleur, les drogues ont abaissé sa capacité à prendre les bonnes décisions, et à la fin cela lui a couté la vie. Il est clair pour moi que le sang de sa mort est sur les mains de Frankie Wiley.

Comme l’état de Géorgie a un statut misérable de législation sur le viol d’enfants, je ne peux pas le traîner en justice. J’ai appelé M. Kenneth Keene de la Convention Baptiste de Géorgie pour l’informer de ce pédophile se servant de son église comme havre pour chasser. Sa réponse fut de prier pour moi et de dire « désolé mais chaque église agit séparément et il n’y a rien que nous puissions faire. » Après deux conversations, je voulais lui dire que Frankie avait changé d’église, mais il refusait de prendre mes appels ou mes emails. Il apparaît que l’église Baptiste, en tant qu’organisation, pas les paroissiens individuellement, suivent dans les pas de l’église Catholique. Ils préfèrent nier et étouffer plutôt qu’admettre le mal en leur sein. Ils savent que dès l’instant où ils reconnaissent ce qui se passe, ils s’exposent à des affaires en justice, et il semble qu’ils préfèrent que davantage d’enfants se fassent abuser, molester et violer, plutôt que de reconnaître des malversations, sortir ces pédophiles de leurs églises et payer de l’argent aux victimes.

Mais ne me croyez pas uniquement sur mes paroles, une organisation a trouvé que 18 dirigeants au sein de l’église Baptiste ont connaissance d’instances d’abus et choisissent de ne rien faire. M. Keene fait partie de cette liste.

« La seule chose nécessaire au triomphe du mal est que les personnes de bien ne fassent rien. » – Edmund Burke

Il semble que cela soit devenu le cas dans l’église Baptiste.

http://stopbaptistpredators.org/blind_baptist_leaders.html

Combien d’autre adultes, là dehors, ont souffert ces atrocités et ne peuvent pas amener leurs agresseurs devant les tribunaux du fait des lois insuffisantes de presque tous les états de ce pays? Ces prédateurs le savent et comptent dessus. Ils comptent sur nous ne disant rien avant qu’il ne soit légalement trop tard. La raison étant, la plupart des survivants d’abus ne parviennent pas à reconnaître ce qui nous est arrivé avant, en moyenne, que nous soyons dans la trentaine ou la quarantaine. Le statut des prescriptions dans presque chaque état se termine entre les âges de 18 et 23 ans. C’est de la simple arithmétique pour les prédateurs et les organisations qui les protègent.

Quand le Dr. Light a contacté le pasteur de Trinity Baptist, Rodney Brown, avec des vérifications sur les agressions perpétrées par Frankie, tout ce qu’il trouva à dire fut qu’il les amènerait à l’église. Alors que Frankie n’est plus « dans l’équipe », il est toujours actif avec les jeunes. Ce qu’ils échouent à comprendre est que ces prédateurs n’arrêtent JAMAIS jusqu’à ce qu’ils se fassent attraper. Les anciens à Trinity sont soit trop ignares soit trop négligents pour les protéger. Quand j’envoyai un email aux parents de Trinity Baptist, après que le pasteur ne leur ait rien dit, il m’appela et me dit que j’étais une mauvaise personne. Le pasteur Rodney Brown affirma que j’avais provoqué une cassure dans « SON » église. Ce à quoi je répondis, « Pasteur, tout d’abord, ce n’est pas VOTRE église. « L’église », c’est les gens qui constituent le corps du Christ, pas celui qui est debout dans la chaire. Et qui est la mauvaise personne, ici? Moi, pour informer les parents de Trinity sur un abuseur d’enfants auto-confessé ayant accès à leurs enfants, ou vous, qui AVEZ CHOISI de le garder secret jusqu’à ce que vous soyez OBLIGÉ de le leur dire? Et entendre parler de cette cassure dans l’église me dit que le moitié des gens qui y sont ne sont pas d’accord avec vous pour permettre à ce prédateur sexuel de continuer à fréquenter leurs enfants. » Ci-dessous vous trouverez un lien vers Trinity Baptist Church où ils présentent fièrement Frankie comme leur chef de prière. Est-ce là le genre d’église où vous voudriez envoyer vos petits garçons et vous sentir en paix, de l’avoir fait?

http://www.usgennet.org/usa/ga/county/turner/trinity.html

Et à quiconque sus-mentionné voulant nier quoique ce soit que j’ai décrit dans cette lettre. Je les défie de se soumettre à un détecteur de mensonges. Je suis plus que volontaire pour le faire moi-même et de témoigner sous serment. Cale, Christopher et moi-même détenons la seule chose leur faisant défaut… la vérité.

Je me demande combien de parents des enfants que Jerry Sandusky a molestés auraient aimé avoir ce genre d’informations. Combien de petits garçons auraient encore leur innocence? Combien de petits garçons auraient été protégés? Pour moi, ce pasteur est PIRE que le pédophile. Un pédophile est malade et ne s’arrêtera pas avant d’être incarcéré ou mort. Cet homme, comme les administrateurs à Penn State ONT CHOISI de protéger le monstre en leur sein.

Nous avons fondé une organisation à but non lucratif et de soutien, qui aidera d’autres comme moi à qui l’innocence a été volée et qui se battent chaque jour avec la volonté de rester en vie. Nous fournissons des conseils gratuits à ceux qui en ont besoin et éduquons les parents à mieux protéger leurs enfants. En ayant ce soutien, nous aidons les survivants à combattre la pulsion de chercher la vengeance contre celui qui leur a volé leur enfance. Vous pouvez nous suivre sur Twitter @Together_WeHeal, rejoinre notre page chez Causes.com à http://www.causes.com/causes/640477-together-we-heal – suivre notre blog – togetherweheal.wordpress.com – ou rejoindre le groupe Facebook à http://www.facebook.com/groups/togetherweheal. L’autre raison pour laquelle je demande à tous mes amis de nous rejoindre est que les survivants d’abus et de molestations sexuelles s’expriment rarement par eux-mêmes… mais ils liront en privé s’ils trouvent des sites les aidant comme celui-ci posté sur votre mur. Vous ne saurez peut-être jamais que vous aidez, mais croyez-moi vous le ferez. Je le sais parce que cela m’a mis presque 30 ans pour enfin reconnaître et me confronter à ce qui m’était arrivé, et cela me permit ensuite de commencer à guérir. Et pour ceux qui ont des hésitations ou des doutes, nous ne gagnons pas un dollar avec tout ceci. Nous le faisons entièrement sur la base du volontariat. Je ne veux juste pas que d’autres survivants pensent être seuls.

Ma voix d’enfant a été étranglée par la corde de la molestation. Mon agresseur est libre (pour l’instant), mais avec votre aide d’autres victimes auront le courage de sortir du bois pour enfermer ces prédateurs. La plupart des survivants partagent un sentiment similaire; celui de se sentir piégé – devoir revivre le crime qui les mure dans le silence, à l’intérieur de leur esprit, et qui coûte même à certains la vie. Pas de relations amoureuses, pas de relations durables, pas d’enfants à qui donner un vrai amour parental – tout cela à cause de la douleur causée par le crime de l’abus, de la molestation et du viol.

Un enquêteur du FBI m’a dit une chose qui m’est restée à ce jour… un pédophile est comme un tueur en série qui conserve ses victimes en vie.

Je crois que cela décrit très précisément ce qu’est un pédophile. C’est l’articulation de la vérité.

Frankie a officié comme maître de catéchisme dans les églises suivantes de 1981 à 2011 – si vous ou une de vos connaissances avez des soucis, s’il vous plaît contactez-moi.

Rehoboth Baptist Church, Tucker, GA

Second Avenue Baptist Church, Rome, GA

Une église Baptiste à Flowery Branch, GA

Jodeco Road Baptist, Stockbridge, GA

Trinity Baptist, Ashburn, GA

Il a aussi travaillé comme enseignant remplaçant dans le système des écoles locales d’Ashburn, GA., quelque part entre 2009 et 2011.

Si vous, ou une personne que vous connaissez s’est fait molester par Frankie Wiley ou par qui que ce soit, s’il vous plaît tendez la main vers quelqu’un, les choses ont changé maintenant, vous SEREZ crus, vous n’êtes PAS seuls. S’il vous plaît, tendez la main… il y a des gens en qui vous pouvez avoir confiance désormais.

Source: https://togetherweheal.wordpress.com/2012/10/01/pedophiles-are-like-serial-killers-my-story-by-david-pittman/



Catégories :Société

Tags:,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :