La supercherie du sida : ils ont voulu tuer l’Amour !

du-vih-au-sidaPar Ryzz, le 29 octobre 2013

La supercherie scientifique la plus horrible et la plus meurtrière de l’Histoire reflète parfaitement l’arrogance, de l’ignorance, de la corruption et de la tromperie de la médecine générale, de l’industrie pharmaceutique et des gouvernements. Le public a été trompé par des médecins, des industriels et des politiciens sans scrupule et sans âme. Plus d’une centaine des plus éminents scientifiques au monde remettent en question l’hypothèse du SIDA, et leur nombre augmente chaque jour! Même si les risques encourus par ceux qui se dressent contre ce mensonge et s’engage pour la vérité, sont terribles. La perte de crédibilité, la carrière remise en cause, une image salie, mais au moins leur honneur est sauf, et leur âme est sauvée!

L’‘’Epidémie du siècle’’ ressemble plus à l’extermination du siècle. Aujourd’hui, en Occident, les gens meurent de maladie (cancer, ou autre maladie en tout genre), et c’est essentiellement à cause d’une médecine qui régresse et qui diagnostique des symptômes sans analyser les causes. S’il y a tant de «soi-disant cas de SIDA» en Afrique c’est principalement à cause des problèmes de mal nutrition et d’hygiène. Mais c’est bien sûr plus pratique pour les Occidentaux de se dire qu’ils meurent du SIDA ! Soutenir la thèse officielle du Sida est meurtrier ! ! ! Ça tue des gens et ça enrichit les grands groupes financiers qui sont en train de prendre le pouvoir des « démocraties ».

Le «virus» n’existe tout simplement pas : il s’agit d’un syndrome, (SIDA, Syndrome d’Immunodéficience Acquise). Le SIDA est décrit comme une immunodéficience ayant pour principale caractéristique une perte notoire en cellules T4, un type spécial de lymphocytes (cellules sanguines blanches, ou globules blancs). L’expression «le virus du sida» est dénuée de sens! Quant aux HIV que certains appellent «un virus», il n’existe aucune preuve clinique qu’il ait un rapport avec l’écroulement du système immunitaire! Le virus n’a jamais été isolé ni en France par Luc Montagnier, ni ailleurs par qui que ce soit ! ! ! Il faut remettre toute l’industrie chimique agro-alimentaire en question.

Notre santé dépend de notre mode de vie physique, émotionnel, mental, énergétique et spirituel, notre système immunitaire en dépend entièrement. Chacun doit comprendre comment il s’est éloigné de sa santé et apprendre à mieux se traiter pour que son corps puisse se guérir lui-même. Les vraies causes de l’effondrement du système immunitaire sont :

–          Les produits chimiques ajoutés dans l’alimentation qu’ils contaminent et doivent être rejetés ou transmutés, par le corps, ce qui représente un travail extrêmement important pour le corps.

–          Tous les aliments cuits à plus de 45° contiennent des «molécules dénaturées» et moins le corps en tire de nutriments!

–          La perte et/ou le gaspillage de nos énergies fragilisent en profondeur tout notre système.

–          Le fait d’être loin de la nature en générale et de notre nature spirituelle en particulier, dont la priorité est d’évoluer, d’apprendre, d’aimer et de créer.

–          La peur est l’élément crucial de la fragilité de tout notre système immunitaire.

Quand la perfidie se met au service du profit et du pouvoir. Dans une meurtrière conspiration du silence, la médecine établie ignore la preuve flagrante que le VIH ne se propage pas sexuellement. A cause de la confiance aveugle, que nous avons tous eu, en nos scientifiques, on s’est laissé aisément entraîner sur une voie trompeuse enjolivée d’un mystérieux jargon, avec lequel si peu était familier. Les mensonges sur le sida ont un impact direct très néfaste, dans la vie «spirituelle» des gens car le sexe est associé avec la peur. Ce mensonge tue l’Amour, en semant la terreur par la crainte de la mort. Un génocide sans précédent dans l’Histoire, est en train d’être commis consciemment par une poignée de scientifiques et de pseudo-chercheurs ! ! ! La colère et la révolte se propagent devant une tragédie qui ne peut laisser personne indifférent : derrière la maladie du sida se cache un scandale stupéfiant, la manipulation de l’information par un groupe de scientifiques, d’industriels et de politiciens qui ont réussi à imposer leurs dogmes et à instaurer une répression massive contre tous le scientifiques qui ne pensent pas comme eux. Le dogme officiel du VIH (virus biochimiquement inactif), est le dogme le plus funeste de toute l’histoire de la médecine. Ne croyez pas que ‘’si c’était vrai, cela se saurait’’. L’histoire nous a montré qu’on nous a mentit sur tout et depuis toujours. La naïveté ne doit persuader personne que la médecine s’élève au-dessus de l’avarice, de la politique, de la tromperie et de la corruption.

Nous n’attrapons aucune maladie, nous succombons simplement à notre inadaptation à notre environnement. Si tel n’était pas le cas, la première ‘’épidémie’’ sur terre aurait été la dernière. Et le sida persiste ?

  • Il n’existe pas un seul rapport prouvant que le ‘’VIH’’ soit la cause ou même un cofacteur du SIDA !
  • Beaucoup de causes du SIDA, probablement la plupart sinon toutes, sont déjà connues et le ‘’VIH’’ n’est pas recevable comme l’une d’entre elles !
  • C’est un politicien, et non une preuve scientifique, qui a décrété que le VIH était la cause du SIDA !

Les victimes de la supercherie se sont multipliées jusqu’à inclure des enfants hémophiles et des personnes sujettes à plus de 35 maladies. On leur refuse le traitement approprié et elles sont exposées à la maladie et à la mort iatrogènes (causées médicalement). L’impact psychologique est tellement violent que beaucoup de victimes de cette tromperie se sont suicidés ou ont perdu tout espoir et ont succombé à une affection qu’elles auraient pu vaincre. Le prix à payer, de ce mensonge, pour la population, est la privation du droit constitutionnel ‘’à la vie, à la liberté et à la recherche du bonheur’’.

La peur engendrée par cette ‘’épidémie’’ imaginaire, élaborée artificiellement, a favorisé les préjugés et la panique. Cette peur a façonnée des réactions violentes et a isolée des parties entières de notre population. Il y a déjà des tentatives de la part de certains gouvernements d’imposer un test obligatoire ainsi que les restrictions qui vont avec, aux individus porteurs du VIH et du SIDA, (on parle de personnes qui ont en fait souvent un simple affaiblissement du système immunitaire). Le Canada est l’exemple à ne pas suivre au monde en matière de discrimination par rapport au Sida.

L’homosexualité n’a rien à voir avec le SIDA !

Le diagnostic de la séropositivité implique que la maladie est incurable, transmissible sexuellement. La victime vit constamment dans l’ombre de la mort, le désespoir et la douleur de l’isolement. C’est l’obstacle suprême à la recherche du bonheur et de l’éveil. Mais cette tragédie provoque le rassemblement et fait ressortir chez l’humain l’altruisme, plus de 16 000 organisations, ont été créées pour aider les victimes de ce drame.

Dr Gallo déposa un brevet américain pour un test du HIV destiné à le rendre très riche, peu de temps après l’avoir prétendument isolé. Et Luc Montagnier a eu un prix Nobel, après ses découvertes en France, qu’il n’a jamais osé remettre en question : voilà nos Héros ? ? ?

Margaret Heckler attribua le juteux contrat pour l’AZT à la compagnie Pharmaceutique Burroufghs-Wellcome avant même la parution de la première étude scientifique dans aucun journal américain. L’AZT était un médicament en quête de maladie. Il était resté sr les rayons des Instituts Nationaux de la Santé pendant des années, c’était un médicament expérimental qui avait échoué dans le traitement du cancer. La rétrovirologie avait gagné en importance à cause de la ‘’guerre contre le cancer’’ de Nixon et de la croyance qu’un rétrovirus puisse être la cause du cancer chez les humains. En 1986, le Comité International des Rétrovirologistes désigna le VIH comme seule cause du SIDA, et devient complice de la conspiration.

En plus de la flagrante indifférence de Gallo à l’égard de toutes les exigences scientifiques nécessaires à la validation de ses affirmations, il fut finalement découvert que le HTLV-3 était un rétrovirus qui avait été envoyé à Gallo plus d’une année auparavant par Luc Montagnier de l’Institut Pasteur à Paris. A deux occasions, Montagnier avait envoyé des échantillons du virus, qu’il avait isolé dans le sang de quelques malades du SIDA, afin de le faire évaluer par Gallo. Un scandale éclata et une bataille s’ensuivit pour déterminer qui pouvait s’attribuer le mérite de la découverte et des droits d’auteur. Il fallut l’intervention du Premier Ministre français Jacques Chirac et du président américain Ronald Reagan pour parvenir à un accord qui stipulait le partage des bénéfices et du mérite de la découverte.

Le SIDA ne correspond ni à la définition d’une maladie, ni à celle d’un syndrome. C’est la compilation des symptômes de 35 maladies bien identifiées, qui affaiblissent clairement le système immunitaire. Il n’y a pas d’épidémie de sida. Quand une épidémie détruit la population prédisposée, elle cesse d’exister.

En 1987, le Dr Peter Duesberg, autorité internationale en matière de rétrovirus, publia dans ‘’Cancer Research’’ un article qui secoua le fondement même de la théorie VIH-SIDA et fit vaciller entièrement le ‘’gang du SIDA’’ à s’avoir Robert Gallo, Anthony Fauci, William Hazeltine, Max Essex, James Curran, Flossie Wong Stail, Dani Bolognesi, Margaret Fischler, Margaret Heckler.

Le coût de ce qui s’avère être le plus grand scandale médical de l’Histoire, n’est pas seulement inestimable en termes de milliards de dollars perdus en recherches mal dirigées, il détourne également l’attention des causes connues de l’immunodéficience acquises.

Le syndrome d’immunodéficience acquise est provoqué par de nombreux facteurs connus et prouvés : drogues, médicaments, pollution, radiations, malnutrition, mauvaises conditions d’hygiène, excès de stress émotionnel et physique et la peur, soit individuellement, soit combinés. Les immunodéficiences ne sont pas transmissibles.

Les médicaments employés dans le traitement du SIDA comme les antibiotiques, les stéroïdes, la chimiothérapie, approuvée par le FDA (Food and Drug Administration-Régie des Aliments et des Médicaments), l’azidothymidine (AZT), sont des causes établies d’immunodéficience.
L’AZT tue les cellules contaminées autant que les cellules saines. Il ne fait pas la différence. L’AZT détruit l’adénosynthèse de toutes les cellules, sans exception. Alors qu’il était l’objet d’une étude menée par Margaret Fischler au Jackson Memorial Hospital, à l’Université du Centre Médical de Miami, il fut abandonné après 24 semaines pour des raisons éthiques, à cause du taux élevé de décès dans le groupe de contrôle. Il fut dit à tous les malades du SIDA de la clinique qu’ils allaient mourir et que l’AZT était le seul traitement à disposition (alors qu’il était expérimental). La malhonnêteté de l’étude explosa, lorsqu’ils demandèrent au FDA l’autorisation de tester un plus grand nombre d’individus, et omirent de mentionner qu’après 48 semaines de test, le taux de mortalité était le même dans les deux groupes. L’AZT est hautement toxique et produit rapidement 56 effets secondaires, il n’est utile que pour commettre des meurtres légaux, et, alors qu’il n’est plus utilisé en Occident et en Amérique du nord, on écoule encore les stocks restants en Afrique ! Presque toutes les maladies sévissent plus là où le système sanitaire, l’hygiène et la nutrition sont inacceptables, surtout quand on traite, en plus, les populations avec du poison. Le nombre des cas de SIDA baisse et remonte officiellement. Enfin ils baissent surtout là ou l’AZT est remplacé par des traitements avec des muti-therapies plus adaptés.

Le MMS de Jim Humble, est une solution efficace, à moindre coût, simple et accessible facilement.

  • ’Le VIH ne provoque pas le SIDA …Ce que personne ne comprend, c’est que tous les rapports écrits par Gallo sur le VIH ont été déclarés frauduleux… L’hypothèse du VIH était basée sur ces rapports.’’ Dr Peter Duesberg.
  • ’Pour moi, le fait que des scientifiques se taisent face à un tel doute équivaut à de la négligence criminelle’’. Dr Charles A. Thomas.
  • ’Les scientifiques ne sont pas là pour croire, mais pour avoir des preuves…Il n’y a aucune preuve consistante (en référence au VIH comme cause du SIDA).’’ Kary Mullis.
  • ’Le fait est que toute cette affaire SIDA/hétérosexualité, est un canular’’. Gordon Stewart.
  • ’La présence de ce qu’ils appellent VIH dans le cadre de la maladie n’est pas plus une preuve qu’il en soit la cause que la présence de mouches dans les ordures n’est une preuve que les mouches soient la cause des ordures’’.

Ref. : Dr. Robert Wilner, Pr Peter Duesberg, Bryan Ellison, Dr Peter H. Duesberg, Dr Charles A. Thomas Jr. , Dr Kary Mullis, Dr Robert Root-Bernstein, Dr Gordon Stewart, Dr Joseph Sonnabend, Dr Jim Humble, T.C. Fry, Celia Farber, Claude Tracks, ……………

Source: http://reseauinternational.net/2013/10/29/la-supercherie-du-sida-ils-ont-voulu-tuer-lamour/



Catégories :Santé

75 réponses

  1. Je vie avec ma femme qui est seropisitive avant de savoir son status nous partagons le meme lit et n’avons jamais utiliser de preservatif. Elle a sur quelle etais seropositive a la suite d’une grossesse qui a mal tourner car elle devais etre operer et a faire le test du vih. Moi je suis seronegatif et une semaine avant nous avons eu des rapport plusieur fois je suis la preuve vivante que le VIH ne se propage pas sexuellement.Jai beau demander comment cela est possible que je soit negatif et c’est rester totalement un mistere avant cela et apres elle se porte a merveille et na jamais eu besoin de medicament. quand je suis tomber sur ce article je ne pouvais pas crois ce que je lisais.
    Ce passage ma fais reflechir et je pense que seul Notre croyance spiritielle et notre joie de vivre en harmonie avec notre environement sont nos remedes contre ceux qu’il on creer

    « Quand la perfidie se met au service du profit et du pouvoir. Dans une meurtrière conspiration du silence, la médecine établie ignore la preuve flagrante que le VIH ne se propage pas sexuellement. A cause de la confiance aveugle, que nous avons tous eu, en nos scientifiques, on s’est laissé aisément entraîner sur une voie trompeuse enjolivée d’un mystérieux jargon, avec lequel si peu était familier. »

  2. plus c est gros plus ça passe et les gens sont tant aveuglés par le bourrage de crâne quotidien qu’il est forcement trop tard d toute façon tt le monde est occupé a payer ses impôts ou gérer ses problèmes plus le temps de réfléchir , oui ils se sont foutu de votre gueule mais vous etes trop bête pour le voir alors que vous n étiez avant qu aveuglé. A QUI PROFITE LE CRIME : peur, écouler des médocs contrôler les naissances, vider l Afrique sil le faut pour en faire peu être une démocratie comme en lybie et j en passe ah c vrai que mme boutin quand elle a commandé plus de vaccin de la grippe que le nombre de français ne bossait surement pas pour le labo qui lui meme fait en sorte de declecnher la pandémie à l oms résultat une grippe H machin bisounours qui tue moins que la classique ça m fatigue

  3. Je comprends maintenant pour quoi à chaque foi s’il y a quel’un qui se dit avoir trouver un médicament contre ce soit disant Sida est poursuivi et même tué, c’est un fond de commerce.
    La question est de savoir pourquoi au lieu de garder tout l’argents qu’il gaspillent ,ils essayent de faire de recherche,beaucoup de don et des médicaments qui n’aboutissent à rien?

    • Oui effectivement c’est une bonne question!!

      Mais il faut bien qu’ils montrent que cette argent est bien utiliser dans la recherche contre la maladie, d’ou cette obligation et cette nécessité de le prouver en apportant des nouveaux médicaments. Sinon les gens se poseraient trop de questions et ça pourrais éveiller des soupçon!

      A-tu des articles concernant la poursuite et la mort des personnes qui ont trouver des médicaments efficace?

      • Moi je suis séropositif depuis 2012 et je peu vous dire que les thrithérapie c’est de la merde il y a cas lire la notice vous comprendrez ils y est même écrit que le traitement ne protège ,pas des maladie oportuniste et du sida !! Alhusinant pour des médoc vendu a plus de 1000€ mois !! Et tout sa est bien sur rembourser …. Vive la france. Comme le dit Kris se qui rend malade c’est le stress de mourrir , de contaminer ,d’être rejeté , de faire de la peine au proche … Quand on sait que Georges bush a donné des milliard supplémentaire contre le sida ya de koi se poser des question , quand on Sait que rumsfeld a été directeur de gilead (labos n1 des antiviraux )ya de koi plus douter de l’arnaque …

  4. Le SIDA est une fabulation de l’industrie pharmacologique US pour d’abord liquider les homosexuels (grâce à l’AZT) de San Francisco (l’Amérique est puritaine et protestante) et ensuite, par opportunité, pour se faire des milliards de dollars sur le dos d’Africains qui, par manque d’hygiène, se voient attribuer le SIDA pour chaque malaria ou grippe contractée. Le SIDA est une vache à lait de mort.

    • Et tu m’expliqes comment tu comptes te faire du fric sur le dos d’africains qui n’ont rien ?
      Contrairement aux homosexuels qui sont une communauté plutôt plus aisée que la moyene ?
      Quant à l’AZT, certes pas si efficace elle n’est cependant pas aussi mortelle que les infections associées au virus.
      Inutile de vous rappeler je pense ce que donne l’effondrement d’un système immuitaire ?

      • es tu concerné directement pour pouvoir nier des evidences?? tu me fais penser aux medecins des MIST!!

  5. je suis séropositif, j’ai déclaré la phase sida quand j’ai pris connaissance de ma séropositive. Je suis sous traitement maintenant et indétectable. Le sida n’existe pas ? Le sida existe il à failli me tuer, si je ne m’étais pas fais soigner je serais mort maintenant. C’est criminel d’écrire des conneries pareilles. Criminels de dire qu’il n’existe pas et qu’il faut avoir un hygiène de vie irréprochable pour éviter le sida. Vous vivez dans quel monde ? La supercherie c’est votre niaiserie, c’est à cause de gens comme vous qu’il y a des séropositifs qui arrêtent leur traitement parce qu’il y a des types qui savent mieux que les autres ce qu’il faut faire. Le sida existe j’en suis la preuve vivante, une contamination en 2010, je sais avec qui et comment ça s’est passé. Jamais malade avant ma contamination, tout le temps malade après ! C’est psychosomatique ça ?
    Aux séropositifs qui liront ce torchon, ne cessez jamais de vous soigner, c’est la seule garantie que vous avez pour continuer à vivre. Vous ne savez pas pauvres débiles ce que c’est que de vivre avec le vih. Vous ne connaissez pas notre combat, vous parlez de sujet que vous dépasse.

    • moi aussi je suis seropo depuis 23 piges et je vis sans la tri mon ami depuis longtemps!! je suis tombé comme toi avec 04 au niveau T4 et donc en phase de sida (sois disant) et les medecins m ont donné 2 mois max et ce a 2 reprises! ET rien que le fait que les medecins m’aient dit que j allais crevé à engendrer en moi un reveil du courage et du non conformisme!! et ce qui m’a fait remonté avec aujourd’hui des T4 a 800 copies! Donc un conseil d’ami, fais un peu plus confiance en tes capacités naturelle et oublie la medecine qui tue au service du fric! la propagande medicale est basé sur la peur et c est ce qui fait que la tri coute 2000€/mois et / patient!! amicalement!

      • voilà un message plein de bon sens et surtout qui donne de l’espoir!!
        et de surcroit écrit le jour de mon anniversaire! 🙂

      • Ce que je pige, moi, c’est que tu es un LTS (Long Term Survivor) une catégorie de malade extrêmement réduite mais connue depuis les 1ères années de la maladie qui ont en commun de n’avoir rien en commun. Certains se soignent par les plantes d’autres par la visualisation positive, d’autres encore en fumant de l’herbe et d’autres pas du tout.
        Dans tous les cas, avoir la chance de survivre sans aide à cette merde ne te donnes pas le droit de donner d’aussi mortels conseils aux autres malades (Dont plus de 95% , meurent en moins de 5 ans s’ils ne sont pas soignés)

    • Vous êtes – cordialement – invité à lire également les commentaires, ainsi que d’autres articles, sur ce blog et ailleurs, sur ce sujet très grave.

  6. Voila le lien  » http://cerpi-officiel.be/Theorie-du-complot/le-complot-du-sida-et-du-vih.html  »

    Je vous assure que j’ai été très surpris de ce que j’ai entendu.
    Si cela est vrai, OU EN EST-ON ARRIVÉ ?

    Dr. Aloys

  7. Bonjour à tous
    Je vous convie a voir les vidéo sur lesquelles cet article semble être basé et vous tirerez vos conclusion après l’interview du Dr. luc co-découvreur du vih. (selon lui, on pourrait guérir du sida en dormant mieux, en ayant une juste une bonne hygiène …)

  8. Le VIH en microscopie électronique à transmission, image de 1985 :

    Cdlt,
    Internaute de passage.

  9. Article sans aucune preuve fondée ni bibliographie… comment est-il possible d’écrire de pareils articles qui ne sont fait que pour rallier des gens mal informés à une cause niant un fait bien réel???

    • Pour te faire chier la vie, ou alors pour t’éveiller à des vérités qui dérangent…
      Je n’ai pas de temps à perdre, MOI, avec ce que tu dénonces: tu ne verras pas certains courants conspirationnistes sur ce blog, seulement ceux qui sont dignes d’intérêt.
      J’appuie mes termes. La balle est dans ton camp: tu as dénoncé, j’ai démenti: retour, balle au centre et ton service.

      • j’appuie la veracité de cet article etant une « pseudo victime » de cette merde! je suis dedans depuis 22 et suis dans ma 23 eme annees depuis que j ai appris ma seropositvité! j ai toujours evolué en ecoutant mon corps et mon corps ne m a jamais fait ressentir cette pseudo maladie! ni tritherapie ni autre…..juste l ecoute de mon mon corps!! cette sois disante maladie tue par la peur permanente ancrée par la desinformation! donc pour les septiques, eteignés votre télé et arrétés d’etre des moutons ou des idiots utiles de ce système de merde!

    • Vous savez lire ?

  10. même sur Wikipedia il sont obligés d’avouer que le risque de contamination au VIH par voie sexuel est de 0,05%, http://fr.wikipedia.org/wiki/Syndrome_d'immunod%C3%A9ficience_acquise

  11. Demandez aux scientifiques la référence de la publication qui atteste de l’isolement du VIH ! Je l’ai fait à plusieurs reprises et n’ai jamais eu de réponse.

  12. j’ai pas compris alors pourquoi cette maladie si elle est pas contagieuse plus qu’une autre a fait des milliers de mort dans les milieux homo, les plus riches car souvent les plus libre de circuler, dans le milieu artiste homo de toute nationalité a la même époque, donc très bien contagieuse sans capote car ces gens là n’ont jamais contredis le pourquoi de leur maladie, ils étaient souvent des gens très bien soignés et certains aisé, donc je doute que cet article nous dise « la vérité » quoi qu’il arrive il y a multiplication de maladie sans préservatif, tel que toutes celle qu’on connait , bléno, syphilis, herpes, hépatite, etc etc , donc cet article ne nous apprends pas grand chose finalement, pourtant on en meurt de moins en moins de cette maladie dans les pays riches ou les traitements s’améliore de jours en jours…et on en meurt très facilement dans les pays ou on traite pas les malades fautes d’argent….alors traitement ou pas traitement ??..virus ou pas virus c’est contagieux et mortel encore….

    • un des reportages assez fracassant sur ce truc tres étrange;… http://www.youtube.com/watch?v=XGWDbSDucCc

    • Oui mais de quoi meurt-on ?

      Du traitement à l’AZT quand il était le seul médicament jusqu’à l’apparition des tri-thérapies (dont à mon avis le seul effet positif est qu’elle sont beaucoup moins nocives que l’AZT. Regardez-quand même la liste des effets secondaires).

      De la tuberculose ou du paludisme en Afrique, où les diagnostics de séropositivité sont faits à vue le plus souvent.

      Par exemple si vous êtes « séronégatif » (je mets les guillemets parce que je ne crois pas à la responsabilité virale dans le sida) et que vous avez par exemple le paludisme, on vous traitera pour cette maladie, mais si vous êtes séropositif on traitera peut-être votre paludisme, mais surtout le sida avec des médicaments très agressifs (que contrairement à la chimiothérapie on est censé prendre à vie)

      Une question à se poser : la communauté scientifique s’accorde à dire qu’elle ne sait pas comment opère le VIH (en admettant qu’il soit la cause du sida) ; alors comment a-t-elle pu concevoir des traitements contre ce retrovirus ?

  13. Citer des noms, ce n’est pas fournir des références, où est la bibliographie sur laquelle est basée la rédaction de cet article ?
    Je suis médecin, je travail à l’hôpital, allez dire aux personnes qui sont au stade terminal du SIDA que leur maladie n’existe pas…
    Pourquoi les traitements allongent-ils l’espérance de vie des patients séropositifs ?
    Lorsqu’on couche avec un séropositif sans capote, on attrape pas le SIDA donc ça n’existe pas ? Nan mais vous êtes sérieux là ?
    Je pense que la société actuelle dénigre la médecine moderne mais révisez toutes les avancées qu’on lui doit… Où alors retournons à l’âge de pierre avec une espérance de vie de 30 ans et une mort affreuse par la diphtérie ou un handicap à vie par la polio! et puis, les personnes qui ne veulent pas se soigner, ne venez pas solliciter les médecins!
    Pour en terminer, je pense que les critiques envers les médias sont totalement justifiées et je pense que les lecteurs devraient également se méfier des articles trouvés sur internet qui sont tout aussi infondés et manipulateur.
    Au revoir.

    Dr TEMOIN Eva
    Psychiatre dans les hôpitaux de Paris.

    • Veuillez tout lire.
      Et chercher les travaux des : Dr. Robert Wilner, Pr Peter Duesberg, Bryan Ellison, Dr Peter H. Duesberg, Dr Charles A. Thomas Jr. , Dr Kary Mullis, Dr Robert Root-Bernstein, Dr Gordon Stewart, Dr Joseph Sonnabend, Dr Jim Humble, T.C. Fry, Celia Farber, Claude Tracks,
      Alors ?

      • Alors ?
        Alors, le name dropping ne constitue pas une référence scientifique valable.
        Ou sont les titres des articles, les dates et références des revues les ayant publiées, celles des analyses leur ayant été ensuite consacrées pour les corroborer comme c’est l’usage ?
        Et surtout, puisque ces thèses sont si controversées par le monde médical où sont les articles les contredisant ?
        Parce qu’il ne suffit pas de me dire « tout est faux », de saupoudrer ça de quelques noms et d’ajouter « chercher vous-même le reste ! » pour que celà constitue en quoi que ce soit une réflexion scientifique solide ou même sensée.
        Cet « article » se veut un contre pied de la doxa scientifique actuelle et n’est en réalité qu’une publicité à peine déguisée pour un Supplément Minéral Miracle.
        Un truc simple et qui guérit tout. La panacée quoi !
        Quand à la science on oppose le miracle, une seule réaction s’impose : L’incrédulité.

      • Il n’y a pas de pub et il n’y a pas plus d’infos (pour le moment). Il faut s’en satisfaire, ou aller chercher plus loin, ou considérer que c’est faux, au risque d’être en train de balayer tout ça sous le tapis.
        Je ne suis pas scientifique, ni même journaliste officiel, juste relayeur d’infos. En attendant il existe d’autres articles sur le web qui vont dans le même sens, mais je ne vais pas te mâcher tout le travail – après tout, non seulement je ne suis pas scientifique, ou même journaliste, mais en plus je suis bénévole!!

      • Moi aussi je suis bénévole, et ça ne m’empêche pas d’être rigoureux.
        Relayer les infos c’est une chose. Le faire sans les vérifier ou les recouper au motif qu’on en parle ailleurs (contre toute logique) et que ça va dans le sens de mes croyances, c’en est une autre.
        C’est même comme ça que prolifèrent les hoaxes.
        Pour finir, pas de pub peut-être mais conflit d’intérêt sûrement puisque parmi les personnes citées comme sources de cet article, il y a l’inventeur / promoteur de ce fameux MMS : Jim Humble….
        Comme je le disais : Incrédulité.

      • Et quand bien même j’aurai tout lu , je serai mieux informé mais sans doute pas capable d’en tirer une conclusion évidente. déjà d’avoir lu tous vos témoignages j’apprends que vos relations (où conquêtes sexuelles ) n’ont pas de continuité et c’est à mon avis là un vrai drame. C’est le  » mercato  » du sexe et cela est bien frustrant.

  14. ça pue la secte Néo-Babacool tout ça !! et de telles affirmations sont trés dangereuses !

  15. je ne connais personne dans mon entourage qui à le sida,(je sais que les gens ne le crie pas sur tout les toits!!) dans cette société les gens couchent souvent sans préservatif, avec plusieurs partenaire!! les gens sont souvent infidèle, les croyant à cause du pape! ne se protège pas, enfin pas tous!! la maladie existe depuis les années 80, avec tout l’argent qu’on a mis dedans on à toujours pas trouvé un remède!! j’ai coucher avec 150 partenaires donc une centaine sans préservatif plus ou moins j’ai pas compté!! je n’ai toujours pas le sida! j’ai une vie très saine et souvent dans la nature! j’ai une connaissance qui a eu énormément de partenaire et chaque fois sans préservatif!! il n’as pas le sida! moi je ne me tracasse pas trop parce que on me dit souvent qu’il ne suffit que d’une fois pour l’attraper!! donc je considère qu’à la base on est condamné!! tu fais confiance à qlq qui te trompe avec qlq qui à le sida et c’est foutu!! 🙂 alors au lieu de vivre dans la peur je me laisse vivre, à la fin on meurs tous il paraît!!
    je veux dire par la que dans le monde tout le monde se mélange!! en 30ans qu’il existe, on devrait tous l’avoir!! non?? je préfère vivre intensément et mourir jeune, que de plutôt vivre toute ma vie dans la peur!! les barrières que l’on a dans la vie sont des peurs qu’il suffit de comprendre pour ne plus en avoir peur 🙂 et petit a petit les barrières tombent et on se libère de plus en plus! c’est peut être un peu ça la liberté, c’est psychologique!! c’est dans la tête!!

    j’ai 33 ans en bonne santé, la vie c’est de la logique, je ne sais pas exactement ce qui est vrai ou pas, je n’y était pas!! mais certaines choses peuvent nous le faire comprendre!!

    ceci est ma vérité, on à chacun la sienne, je ne vous l’impose pas, je la partage avec vous 🙂 vous en faites ce que vous voulez!!

  16. Attention avec ces theories qui sont plus que dangereuses!! et je ne parle meme pas du titre racoleur. Je ne refute pas l’idée qu’il puisse y avoir eu manipulation ou autre histoire que qq compagnies s’engraissent mais de la à dire que le virus n’existe pas est infondé. Je me suis renseignée sur vos pseudo references, le Dr Willner, qui a perdu le droit d’exercer, qui etait un physicien qui s’est ensuite rapproché des medecines alternatives. alors svo, avant de balancer des propos fondés sur rien de scientifique, réfléchissez 2 secondes. Les methodes de préventions, capotes notamment, on permis de reduire la transmission de la maladie, ne dites pas aux gens qu’ils ne risquent pas de contracter la maladie en ayant des rapports sexuels avec un malade du SIDA. C’est inconscient et criminel!! Un peu de bon sens, les theories du complot en tous genre ont toujours fleuri. Mais la, c’est la santé des gens qui est en jeu.

    • Bonjour,
      Veuillez trouver la Véritré dans le livre « Les 10 pluis gros mensonges sur le sida ».
      Les 30 pages de références sont trèz explicites. Le retro-virus nommé VIH n’existe pas.
      En effet, il n’a jamais été identifé !

  17. Article courageux, si longtemps après. J’ai du passer des dizaines d’heures à étudier cette question il y a un an, vivant avec une cambodgienne très sérieusement malade, et même à l’article de la mort pendant des semaines… Un pays comme le Cambodge est bien plus prêt que la France pour approcher la maladie sans l’étiquetage et l’opprobre liés au SIDA. Moi-même n’y croyant pas (aux liens HIV-AIDS, aux traitements). J’ai rencontré un médecin français installé depuis 20 ans là-bas, qui a connu beaucoup de cas désespérés, malgré leurs jeunes âges. A chaque fois la cause réelle affichée n’était pas le mot fourre-tout « SIDA » mais tuberculose et autres maladies anciennes qui ne sont plus diagnostiquées en tant que telles, car c’est plus facile de dire SIDA, d’autant que SIDA, ça veut dire une infrastructure colossale au niveau mondiale, un « parcours de santé » balisé, des médicaments gratuits…On a tué des dizaines de milliers de gens qui auraient pu être soigné de leurs vraies maladies. Quant aux causes, elles ne sont toujours pas abordées avec l’attention méritée: les causes nutritionnelles étant, de façon certaine, les principales…Cependant, devant le désarroi des médecins, le manque de moyen, et la relative efficacité des médicaments, ma compagne de l’époque y a été amenée. Après deux mois, elle avait repris 14 kilos et se portait enfin bien. La promesse des équipes soignantes étaient qu’elle arrêterait après quelques mois…Tout est là. Le traitement test, contre la probable véritable maladie diagnostiquée, était quasiment impossible à mettre en oeuvre là-bas…Cherchez de l’information en anglais si vous voulez conforter votre savoir, cependant tout a déjà été résumé par quelques chercheurs ou docteurs d’expression française. Le journal NEXUS aurait fait aussi une synthèse remarquable. Éliminez quelques illuminés qui disent n’importe quoi. Interrogez le raisonnement scientifique, qui ne peut pas donner raison aux défendeurs du dogme, car ceux-ci ne peuvent sérieusement démonter le travail de ceux qui ont montré que c’était une erreur grossière (peut-être plus qu’une escroquerie, car la volonté de nuire n’est pas si évidente, heureusement). Ils ont besoin de se référer à un « principe d’autorité », qui exonère de porter des preuves. Tout à fait anti-scientifique, ça aussi !…

  18. Vous êtes les Docteurs donc… Compréhensible car vous avez subi des lavages de cerveau constantes!
    Tout le monde s’indigne mais personne touche vraiment le suject et le motif qui amène a poster cet article!
    Nous savons tous que vous avez une conaissence très vaste et technique! Mais ne vous inquiétez pas que ceux que vous faites référence comme attardés et qui peuvent prendre des risques dorénavant ne savent pas autant de termes et spécifications mais savent très bien interpréter un texte e avoir le discernement de savoir que ce n’est pas pour autant qu’il vont plus utiliser le préservatif car ils savent que d’autres maladies infectieuses sexuelment transmissibles peuvent se transmettre! Drôles avec votre truc de documentation ou des sources d’infos, quand tout le monde se fait avoir tous les jours par les média officiels et personne ne prends soin ni attention.
    Sectes c’est alors inventer des trucs sans base ni documentation! Disons que Peter appartient a une secte et veut – au lieux d’écrire un roman ou fiction et le publier, et d’ailleurs se faire des sous – prends le moien des sectes pour divulguer des choses incroyables!

    • desolé je piges pas l orientation de ton commentaire!!! cet article est une verité sans concession!! moi meme suis concerné depuis 23 ans a peu ,pret et je peux te dire que j’ai fait les frais de l’arnaque des traitements! et je me porte bien mieux depuis que j ai laissé de coté la pseudo medecine!! les medecins sont formatés a l’ecole de l arnaque!!!

      • Chris votre experience vaudrait un article dans internet, afin de faire connaitre cette réalité, face à a toute puissance de la médecine.

  19. Ce type de mensonges avec des pseudo-références scientifiques font comme principales victimes les personnes les plus vulnérables qui ont un accès limité à des informations sanitaires correctes.

    Diffuser ce type d’informations mensongères amène les lecteurs à être moins vigilantes par rapport au VIH/SIDA, ce qui est très dangereux. Les auteurs de cet articles devraient être présentés devant des tribunaux.

    Le VIH existe. Le SIDA existe. Les médicaments anti-rétroviraux sont efficaces. La prévention du VIH/SIDA est efficace. Ce type d’articles nous font revenir des années en arrière. Honte à ceux qui l’ont écrit et à ceux qui le diffusent!

    Dr Emmanuel ANDRE
    Laboratoire de Microbiologie
    Université Catholique de Louvain, Belgique

    • Merci de votre commentaire, ainsi que pour votre transparence par références interposées.
      Nous restons sur nos positions concernant le VIH et le SIDA, qui sont qu’il y a une supercherie autour de la question, et que cette pandémie est devenue un moyen eugéniste de « gestion » des populations à l’échelle planétaire.
      De fait, nous avons envers ce syndrome une attitude similaire à celle que nous défendons face à la chimiothérapie, où en réalité la population ET le corps médical se font berner par des informations reçues, mais erronées et dangereuses, puisque potentiellement létales.

    • Cher docteur, Le VIH existe. Le SIDA existe. Les médicaments anti-rétroviraux sont efficaces. Tout ce que vous dites est vrais puisque vous n’avez pas compris ni tenter de lire l’article. Ce qui est dit c’est que le VIH (débris de rétrovirus parmi tant d’autres .. au passage !) même s’il existe n’est pas la cause essentielle vers un basculement de la maladie Ce qui est dit c’est que le SIDA a toujours existé mais nommé sous des noms de maladies connues et pouvant entrainées la mort même prise une par une. Ce qui est dit c’est que les anti-rétroviraux sont efficaces puisqu’ils sont à large spectres donc effet parapluie et qu’il existe certainement un moyen d’éviter de les prendre et de mener une vie saine plutôt que d’employer ces médicaments comme une drogue a vie ! … (a réécouter les propos tenu par le dr Montagnier !) Ce sur quoi il faudrait insisté : donnez les moyens aux africains de manger sainement et de boire une eau saine et non contaminée et vous verrez que les cas de séropositivité seront bien moindre. Méditez sur les tests ELISA et WB et sur les résultats qu’ils apportent si différents d’un pays à l’autre et si sensible à plus d’une cinquantaine de maladie … puis apportez nous ou donner nous la source pour nous faire voir le virus au microscope électronique et dans le sang des « séropositifs ». Je ne suis pas médecin mais je ne confond pas rétrovirus, débris cellulaire et anti-corps dirigés contre un éventuel rétrovirus. Mais vous avez la science et vous me répondrez 😉

    • Dans ce monde vaste et filandreux l’on croit à un tas de données censées vraies et intactes.Néanmoins,des remises en cause sur ce sujet sont indispensables car des mains sales sont toujours derrière les coulisses qui manipulent et dirigent les autres…Hélas! nous sommes guidés par un lobby dissimulé qui ne cesse d’orienter les humains suivant sa guise et ses volontés!Nous attendons, partant, que la Providence atteigne à une mainmise vraiment grandiose sur la matière…Qu’on attende Godo, alors!

  20. Beh je ne sais pas moi mais au bas de l’article il y a un tas de référents au sujet desquels on peut se renseigner. C’est sur ça demande un peu d’effort de recoupements mais pour un individu à l’esprit critique éveillé impossible autrement. En tous cas je ne m’arrête jamais au premier avis donné!! Je trouve donc qu’il y a matière à réflexion. Pour ce que j’en dis…

  21. Après avoir lu l’article et me basant sur quelques connaissances, le SIDA comme tu le dis et je suis d’accord est un syndrome, mais le HIV (ou VIH) signifie Virus d’Immunodéficience Humaine qui lui est la cause du SIDA (Syndrome d’ImmunoDéficience Acquis).

    Donc si on suis ton raisonnement, le virus HIV ne cause pas le SIDA ?

    Je ne vais pas rentrer dans les détails car tout est dis dans le comm’ juste au dessus du mien mais réfléchissez 2 secondes avant de croire que l’on invente une histoire qui depuis 40 ans à causé un nombre incalculable de mort pour croire qu’il ne s’agisse juste que d’une farce.

    Cordialement

    Galdean

  22. personnellement j’en ai lu la moitié et je me suis dit  » le même genre de discours que l’on entend dans les mouvements sectaires… » à vous d’en juger

    • Je juge que ce commentaire ne contient pas d’argument ni même d’avis.
      Ce n’est pas parce que les sectes proposent des théories sortant de l’ordinaire ou farfelues que toutes les théories qui ne rentrent pas dans les cases proviennent de sectes.
      Les dogmes en médecine ont fait et font des ravages, n’importe qui s’intéressant de près à la médecine ou y ayant eu affaire sait que les connaissances sont limitées et qu’il n’est pas rare que les médecins n’aggravent les choses.

      • Je suis d’accord avec scoubidou60, je me suis dit la même chose, et je peux dire, pour argumenter : que cet article sent la secte néo baba-cool car il y a plein d’approximations vaseuses.

        1erement : On ne dit plus T4, mais CD4, (les globules blancs en question, qui défendent le corps humain) et ils sont au dessus de 500 par mm3 de sang chez les personnes non porteuse du virus, et que si une personne a le VIH, ça décent, et si ça décent trop, en dessous de 150, une maladie opportuniste peut se développer, et c’est ce qu’on appelle le stade SIDA.

        2emement : L’AZT est toujours prescrit en association avec d’autres molécules pour attaquer le VIH.
        Du coup ce traitement est efficace car il remonte le taux de CD4 au niveau normal, et la charge virale devient indétectable, ce qui peux permettre aux malades de vivre normalement avec une espérance de vie normale.

        Ce texte est dangereux à mon sens, et irresponsable est le commentaire sur on baise sans capotes. Elle est malheureusement toujours indispensable.

      • Salut brandon brenda,
        tout d’abord, tous les avis que tu expose dans ton commentaire vont à 100% contre l’avis de ce document, je trouve cela très exagéré même si cet article est à prendre avec des pincettes.

        De plus, pour tout ceux qui ne seraient pas au courants de tous ce que nous caches les gouvernements, les banquiers et les chefs des plus grandes multinationales, je vous conseille quelques documentaires (pour ceux qui ne sont pas fans de documentaires, ceux là n’ont rien à voir avec certains documentaires ennuyeux et dénués d’intérêt).

        http://www.youtube.com/watch?v=QIU0BUyZ0-A&hd=1 : Thrive, mais que faut’il donc pour prospérer ?

        http://www.projectvenus.com : Projet Vénus : Utopie ou destinée ?

        Longue vie aux êtres humains, merci et au revoir.

  23. Sans vouloir remettre en cause ce qui est publié dans cet article, on dirait qu’il s’agisse plus d’un avis structuré et basé sur d’autres avis. Mais il n’y a ni de bibliographie, ni de preuve allant dans le sens de l’article. Il y a de la manipulation dans ce monde, c’est connu et si la véracité de cet article venait être prouvé, je ne me serais pas étonnée, mais il existe aussi de la contre-manipulation. Il ne faut pas non plus croire tout ce que l’on entends ou ce que l’on lit et d’après les études que je fais, je sais que nous ne pouvons même plus vraiment croire à ce que nous voyons et en ce dont nous-nous rappelons. Des arguments plus scientifiques qui confirmeraient ce que vous avancez, seraient bienvenus. S’il en manque, malheureusement, alors vous ne pouvez pour l’instant parler que de théories… Ceci dit, je crois personnellement en fait que nous devons prendre soin de notre santé tout au long de notre vie et que le système immunitaire, lui et lui seul, fait en sorte que nous guérissons ou pas d’une maladie. Mais ici aussi ce n’est que mon avis.

    • Commentaire réaliste et plein de bon sens ! Bravo car il est rare de lire des avis qui sont réfléchis et non écrit sous l’émotion de la lecture d’articles sans aucun fondements solides à la base ( ce qui ne remet pas en cause les manipulations de tous bords ).

      • tout a fait d’accord, a prendre avec des pincettes car pas de preuves ou références indiscutables. C’est peut etre et surement vrai mais il ne faut pas faire croire au gens qu’ils ne risquent rien en ne se protegeant pas, c’est dangereux.

      • Bien que je ne cherche pas forcément à intervenir dans les commentaires que vous daignez (et j’en suis heureux!) laisser à la suite des articles, je me permets simplement de souligner que si cet article dit vrai, il n’y a aucun risque d’attraper une maladie inexistante en n’utilisant pas de préservatifs.
        De plus, il n’y a comme « preuve irréfutable » de l’existence de ce virus que les éléments démontés dans cet article. S’apercevoir que nous avons été bernés, en particulier sur un sujet aussi grave, est certes bouleversant, mais en tout état de cause, la logique reste souveraine. Aussi, s’agit-il de savoir faire ses choix: si, comme tu le dis 2fre33, cet article dit vrai, ce qu’il ne faut pas faire, c’est persister à laisser es gens être induits en erreur, non?
        Je termine en précisant qu’il m’est arrivé, comme à des milliers voire des millions de personnes, d’avoir des relations sexuelles avec une personne « séropositive », et je suis toujours « séronégatif »… 🙂

      • Merci Jonquet!
        Bonjour HSV! Merci, mais je ne crois pas que des noms suffisent. Dans un article destiné à large publique, vous devriez donner des références de documents, de livres, de pages web,afin qu’on puisse vérifier, approfondir etc. Le seul lien de référence renvoie ici à un autre site hébergeant l’article mot par mot identique et sans références non plus.En tout cas, c’est bien de rappeler qu’il y a d’autres mst et qu’il faut se protéger, car malgré le fait que les gens devraient le savoir, suite à un article qui dément l’existence du sida, il vaut mieux le préciser, sans quoi on risque peut-être des sanctions…

    • Peut-être, Veronika n’avez vous pas lu l’article jusqu’au bout! Les références y sont!
      Ref. : Dr. Robert Wilner, Pr Peter Duesberg, Bryan Ellison, Dr Peter H. Duesberg, Dr Charles A. Thomas Jr. , Dr Kary Mullis, Dr Robert Root-Bernstein, Dr Gordon Stewart, Dr Joseph Sonnabend, Dr Jim Humble, T.C. Fry, Celia Farber, Claude Tracks, ……………
      (Vous trouverez sur Youtube un documentaire saisissant où intervient entre autre imminent scientifique Luc montagnier en personne)

      Le Syndrome Imaginaire d’immunoDeficience Acquise n’est pas la seule MST ! Donc il faut continuer de se protéger !!!

    • bonjour, pour etre un concerné depuis 23 ans, je confirme la véracité de cette article qui n’est pas le premier a en faire état. <<<<<la seule chose a faire en cas de detection est d'avoir une alimentation dés plus saine uniquement. En 23 ans j'ai pris la tri-therapie pendant 1 an et encore j'ai diminué la posologie de 63% et rien que cela m'a vallu plus de désagrement que d'apport. La plupart des cas qui sois disant meurent du sida passe par une peur sans fin et donc une chute du moralqui a une incidence sur tout le reste comme a chacun d'entre nous en cas de depression. j'irais meme a dire que le mieux est de ne pas le savoir tout en se protegeant. Allez faire un dépistage est le début d'une empreinte sur le plan psychologique et c'est la que l'industrie s'engouffre. Faut savoir que selon le pays ou vous vous faites dépister, vous pouvais etre positif comme négatif. Exemple, en australie les curseurs de depistages sont de 2 facteurs, en france 4 ou 3, en afrique…….tout cela pour vous dire que selon ou vous habitez vous etes séropositif ou non!!!

    • Des malades ont déjà été soigné du sida enfin de ce qu’ils appelent le sida en ingérant en grande quantité de la vitamine C….

      • Vous n’avez pas à me convaincre,j’y crois déjà. Ceci dit, l’article n’est pas scientifique, or quand on publie pour un large public, on se doit un minimum du sérieux, mettre en évidences les sources de ces informations, pas juste les noms de personnes qui soutiennent cette théorie et qui ont sans doute publié tout plein d’autres informations. Il n’est pas trop tard pour l’auteur de l’article sur cette page, de publier des sources directes.Ce n’est pas au lecteur de faire toute la recherche et le lecteur se doit d’être critique et pas croire bêtement, par manque d’envie de chercher plus loin.
        En outre, le seul cas officiel de guérison de sida, était un cas particulier, d’une personne qui avait d’autres maladies et qui a été soignée du sida dans des conditions particulières. En dépistant le sida, qui est un syndrome et non pas un virus, on fait deux dépistages, si le premier est positif et il s’avère qu’il y a bien quelques choses dans l’organisme de la personne, si deux dépistages sont positifs. Après, si cela a un lien avec le virus VIH ou pas, si c’est transmissible par voie sanguine ou pas,c’est effectivement un autre débat. Tout le monde connait également le but des industries pharmaceutiques.
        Quoi qu’il en soit, beaucoup de médecins s’accordent aujourd’hui sur le fait que toutes les maladies seraient psychosomatiques.
        Et enfin, même en s’aidant d’un quelconque médicament, ce dernier ne fait qu’aider le système immunitaire à se guérir, car ce dernier a été lui seul conçu pour guérir l’organisme.

    • com pertinent veronika mais le mieux serait de’aller prendre infos ou confirmation des personnes concernées par la « maladie »!

  24. Du coup, si je comprend bien, on pourrait avoir des rapports non protégés sans risques …?
    Mais tout de même des risques d’autres MST non ?

    • Si le SIDA n’existe pas, les autres MST, elles, existent bien: syphilis, gonorrhée, candidoses, &c…
      Et il y a toujours le risque de grossesses non désirées

      • Très bonne réponse. La blennorragie, cela existe toujours.

      • Aucun rapport avec le SIDA. Ces maladies ont toujours existé, et sont un régulateur des populations, l’ensemble constituant une écologie dont l’être humain n’est qu’un élément parmi les autres. Si les maladies humaines devaient être considérées comme une plaie à éliminer, il en est de même de toutes les maladies animales.
        Ceci viendra peut-être un jour lorsque l’être humain aura appris à vivre en harmonie avec son environnement.

Rétroliens

  1. La supercherie du sida : ils ont voulu tuer l’Amour ! | Ghislain Deschar

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :