France : premiers pas vers les camps de rééducation..

Pendant que la Chine ferme ses camps de rééducation un à un, nous allons peut-être ouvrir notre premier camp pour nous apprendre à penser de manière conforme. En pleine affaire Dieudonné, nous venons de franchir la première étape en douceur, sans bruit. Une convention vient d’être signée jeudi entre le Mémorial de la Shoah et le parquet de Paris permettant de  condamner les auteurs d’infractions antisémites à des stages d’endoctrinement pour les sensibiliser à l’histoire de l’extermination des Juifs il y a près de 70 ans.

Ils ont décidé que si quelqu’un tient des propos antisémites, c’est qu’il ne connait pas assez ses leçons d’histoire. Espérons qu’au sortir de ce stage un diplôme sera remis au stagiaire. Mais le problème de fond sera-t-il résolu ? Certainement pas, car le but final est une tentative désespérée de contrôler la pensée, ce qui n’a jamais été possible. Tout ce qui était contrôlable l’est désormais. Il ne reste plus que cette p… de pensée insaisissable.  Après les stages qui échoueront, à coup sûr, on passera au degré supérieur, les camps de rééducation, où on lave les cerveaux plus blanc que blanc. Peut-être même y aura-t-il quelque génie qui proposera la lobotomie chimique pour les durs à cuire. Qui aurait pu dire qu’un jour les incomparables idées de Mao de la glorieuse Révolution Culturelle des années 60 – 70 allaient déferler  dans la belle et douce France, pays de liberté et  des droits de l’Homme ?

Source



Catégories :Société

5 réponses

  1. Avant de parler du génocide d’une partie des juifs d’Europe, n’oublions pas les autres génocides, à part celui des Arméniens, beaucoup plus meurtriers : le génocide des Amérindiennes qui a provoqué la morts de 72 millions d’Indiens, de l’esclavage noir avec ses 10 millions deux cent mille morts commis, de celui des Ukrainiens slaves qui a fait 10 millions de morts, de celui des Congolais avec ses 7,5 millions de morts, sans oublier celui des arméniens avec 1,5 millions de morts !!!!!!!!!!

    • A propos du génocide congolais rappelons qu’il continu. J’aimerai bien entendre un de nos grand « penseur (ou censeur) en parler. Pourqoi devrait on culpabiliser sur la Shoah quand les génocide en cours se déroulent le plus tranquilement du monde sans que l’on entendent la voit des BHL et autres…

  2. La sensibilisation contre les crimes contre l’humanité, les génécides, l’antisémitisme/ camps de rééducation.
    Quel est le rapport?
    Comment peut-on partir de la lutte contre le négationisme et l’antisémitisme et tendre vers une « lobotomie chimique pour les durs à cuire » proche des idées de Mao?

    • Pour les mêmes raisons qui ont fait de la « quenelle » un geste antisémite. Au départ, c’était une sorte de bras d’honneur anti-système qui a été récupérée par certains groupes comme étant un geste antisémite.

      Chronologiquement, des groupes sionistes désireux de se venger des moqueries de l’humoriste, ont dénoncé le geste comme étant « un salut nazi inversé et donc antisémite ». Par la suite, de vrais antisémites en ont usé puisqu’une nouvelle signification qui leur convenait avait été collée à la « quenelle ».

      On peut dès lors se poser les questions suivantes :

      Quels sont les autres gestes antisémites que l’on doit dénoncer comme autant de crimes contre l’humanité ? Et qui les commet ?

      Les réponses sont aussi simples qu’évidentes. Selon votre degré d’éducation, la première réponse peut varier entre « beaucoup » et « à peu près tous ». Le plus infâme de ces gestes étant, sans conteste, l’ignoble croisement de bras qui consiste en un double salut nazi brisé combiné avec un double bras d’honneur adressé aux victimes de la shoah. Il est matériellement impossible, pour une créature munie de deux bras, de produire un geste plus abjectement antisémite que de se croiser les bras. Un simple salut nazi est insignifiant comparé à la quadruple offense d’un croisement de bras !

      Pour répondre à la deuxième question, on comprend tout de suite que les arachnides à six pattes et les insectes à huit pattes sont susceptibles de démonstrations antisémites encore plus répugnantes que les humains. L’horreur franchit un nouveau cap lorsqu’on considère les céphalopodes équipés de huit tentacules particulièrement souples. Remarquons au passage, les calmars avec leurs deux très longs tentacules capables de s’entrecroiser plusieurs fois, qui sont des maîtres de l’innommable. Finalement, le palier suprême de l’obscénité immonde est atteint chez les myriapodes qui sont antisémites au point d’avoir jusqu’à plus de 750 pattes. C’est vous dire que lorsqu’un groupe de ces créatures se met à croiser les bras, on peut parler sans hésiter de génocides multiples…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :