L’Iran est invité à « Genève II », et l’opposition syrienne menace de s’en retirer

ban-ki-moon.si

Le Secrétaire-Général de l’ONU Ban Ki-moon fait une déclaration au QG de l’ONU à New York, le 19 janvier 2014 – Photo AFP/Emmanuel Dunand

RT, le 19 janvier 2014

L’Iran a été officiellement invité à participer à la conférence de paix sur la Syrie du 22 janvier, a dit le Secrétaire-Général de l’ONU, Ban Ki-moon. La Coalition Nationale Syrienne a menacé de se retirer des discussions, à moins que l’invitation de l’Iran ne soit révoquée.

Le dirigeant de l’ONU a aussi dit qu’il avait des assurances de la part du Ministre des Affaires Étrangères iranien Mohammad Javad Zarif comme quoi Téhéran allait jouer un « rôle constructif » dans la résolution de la crise en Syrie, rapporte Reuters.

« Je crois fermement que l’Iran doit faire partie de la solution à la crise syrienne, » a dit Ban à des journalistes à New York après des discussions avec des officiels iraniens. « L’Iran a dit qu’ils sont dévoués à jouer un rôle constructif et important.« 

Le Ministère des Affaires Étrangères US a accepté l’invitation de l’Iran à la condition qu’il exprime « un soutien public et explicite à l’application entière du communiqué de Genève incluant l’établissement d’un organe de gouvernance transitoire par consentement mutuel doté d’une entière autorité exécutive.« 

« Si l’Iran n’accepte pas totalement le communiqué de Genève, l’invitation doit être retirée, » a dit le porte-parole du State Department Jen Psaki, exprimant une profonde inquiétude quand aux « contributions de l’Iran à la campagne brutale du régime d’Assad contre son propre peuple.« 

Jusqu’ici, Téhéran n’a pas entièrement accepté le communiqué de Genève I parce qu’il pense que la création d’un gouvernement de transition en Syrie exclurait toute participation du Président Bachar al-Assad à l’avenir politique du pays. Ban cependant a dit qu’il est persuadé que l’Iran acceptera éventuellement le communiqué de Genève I.

« Le Ministre des Affaires Étrangères Zarif et moi-même sommes d’accord que le but des négociations est d’établir, par consentement mutuel, un organe de gouvernance transitoire doté d’une entière autorité exécutive, » a dit Ban. « C’est sur cette base que le Ministre des Affaires Étrangères Zarif a plaidé que l’Iran jouerait un rôle positif et constructif à Montreux.« 

Des représentants de l’Iran et de 39 autres pays assisteront aux pourparlers à Montreux en Suisse, en avance des négociations à Genève, qui commencent le 22 janvier. Ban a également invité neuf autres pays samedi qui ont un intérêt dans le conflit syrien, affirmant que leur présence serait une témoignage important de solidarité. Ces pays comprennent des représentants d’Australie, du Bahreïn, de Belgique, de Grèce, du Saint-Siège, du Luxembourg, du Mexique, des Pays-Bas et de la République de Corée.

Le Ministre des Affaires Etrangères iranien, Mohammad Javad Zarif – Photo Reuters/Murad Sezer

« La Coalition Nationale Syrienne annonce qu’elle va se retirer de l’assistance à Genève II à moins que Ban Ki-moon ne retire l’invitation de l’Iran, » a rapporté Reuters, citant le message du porte-parole de la Coalition Nationale Syrienne Louay Safi sur Twitter.

Selon un autre membre dirigeant de la CNS, la coalition a été « surprise » par le geste « illogique » du dirigeant de l’ONU pour inviter l’Iran et « ne peut en aucune façon l’accepter.« 

Le groupe d’opposition principal à être soutenu par l’Occident avait accepté plus tôt d’assister à cette réunion. Un groupe puissant de rebelles islamistes a cependant rejeté les pourparlers de paix à venir avec le gouvernement Assad.

Le Vice-Ministre des Affaires Étrangères iranien Hossein Amir Abdollahian a dit samedi que les participants à la conférence doivent adopter une « attitude réaliste« .

« Les participants au forum Genève II doivent adopter une attitude réaliste et se souvenir que leurs décisions ne doivent pas mener au renforcement des mouvements extrémistes en Syrie, » a dit Abdollahian pendant les discussions avec le Vice-Ministre des Affaires Étrangères français Jean-François Girault, a rapporté l’agence de presse ISNA dimanche.

« Le forum peut apporter une solution politique du moment que le peuple syrien peut décider de l’avenir de son pays… dans une solution démocratique qui sera manifestée par leurs votes, » a ajouté Abdollahian.

Genève II, initié par les États-Unis et la Russie vise à démarrer un dialogue politique et à convenir d’une carte de transition afin de mettre un terme à la guerre longue de presque trois ans qui a tué quelques 130.000 personnes et forcé des milliers d’autres à fuir leurs maisons.

La Russie a joué de son influence pour amener l’Iran à la table des négociations en Suisse comme le pays joue un rôle important dans les affaires géopolitiques de la région. Téhéran est également l’allié le plus proche de Damas.

Washington a été la capitale à s’opposer le plus fortement à la participation de l’Iran aux pourparlers de Genève II, accusant Téhéran de fournir une aide financière et militaire au gouvernement syrien et critiquant Téhéran pour ne pas avoir signé le communiqué de Genève I. Les alliés régionaux de Washington au Moyen-Orient, l’Arabie Saoudite et le Qatar, ont aussi été hésitants à ce que l’Iran rejoigne la table des négociations en Suisse.

L’Iran a déclaré à plusieurs reprises qu’il est prêt à assister aux pourparlers sans conditions préalables. « Nous insistons que l’Iran n’acceptera aucune condition préalable pour assister à Genève II, » a répété samedi dernier le Ministre des Affaires Étrangères iranien, Mohammad Javad Zarif.

Source: http://rt.com/news/iran-invited-geneva-conference-867/



Catégories :International

Tags:, , , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :