Moscou insiste auprès de Washington pour l’accès aux soins d’un pilote russe incarcéré aux USA

Konstantin Yaroshenko, pilote de cargo civil russe, emprisonné aux USA après avoir été enlevé par des agents US au Libéria, en 2010

Konstantin Yaroshenko, pilote de cargo civil russe, emprisonné aux USA après avoir été enlevé par des agents US au Libéria, en 2010

RT, le 17 février 2014

La Russie insiste pour procéder à l’examen médical de Konstantin Yaroshenko, qui purge une peine de 20 ans dans une prison US, après qu’il ait fait valoir que les autorités ignoraient ses plaintes sérieuses et répétées au sujet de son cœur défaillant.

Yaroshenko doit être intégralement examiné par des professionnels médicaux venant d’une installation diplomatique russe, a dit lundi le Ministre des Affaires Étrangères russe, Sergueï Lavrov. Il a ajouté que les déclarations des responsables US, qui affirment que Yaroshenko n’a aucun problème de santé, sont fausses.

Auparavant, l’avocat de Yaroshenko avait déclaré que son client avait écrit une lettre à Vladimir Poutine pour demander une possible extradition pour retourner en Russie afin d’avoir une chance de revoir sa famille.

« Je vous supplie d’aller voir la partie américaine et personnellement le Président US Barack Obama, avec la requête de mon transfert anticipé à la maison. En Russie, j’ai une épouse, une fille et une mère de 73 ans, que je n’ai pas vues depuis de nombreuses années et qui désirent me voir au moins une dernière fois, » l’agence de presse Itar-Tass cite la lettre, dont le texte a été rédigé par Yaroshenko et son avocat Aleksey Tarasov.

Après avoir rencontré son client dimanche, Tarasov a dit à RT que Yaroshenko allait voir un médecin lundi, après avoir ressenti des douleurs thoraciques chroniques dans une prison US.

« Konstantin a soudainement été appelé au service médical hier soir là-bas à Fort Dix, où il lui a été dit qu’il devait se préparer à être convoyé lundi vers un hôpital éloigné de la prison, » a rapporté Tarasov à RT. « L’individu du service médical a dit à Yaroshenko qu’il devait s’attendre à un diagnostic aux ultra-sons, toutefois il n’est pas encore clair à l’heure actuelle si des analyses en rapport avec le cœur seront faites. »

Vendredi, Moscou a convoqué un diplomate états-unien pour demander un accès diplomatique et médical auprès de Yaroshenko. Dans une déclaration publiée, le Ministère des Affaires Étrangères a demandé à la partie US à ce qu’un médecin russe examine le pilote russe.

« La partie russe a mis l’accent sur le fait que l’entière responsabilité de la vie et de la santé de notre concitoyen repose auprès des autorités des États-Unis, » a affirmé le Ministère des Affaires Étrangères. « Nous avons à plusieurs reprises attiré l’attention sur l’aggravation de ses pathologies chroniques, qui ont résulté de la torture et des abus qu’il a subis lors de son arrestation. »

Samedi, Tarasov a confirmé sur RT que son client ne recevait pas un traitement médical adéquat.

« Pourquoi, dans le cas de Yaroshenko, les requêtes répétées de mon client aux autorités de recevoir un traitement médical n’ont pas donné leur fruit est pour moi une grande question, » a dit Tarasov.

« J’ai vu Yaroshenko en prison et il n’est pas loin d’une crise cardiaque »: Aleksey Tarasov, l’avocat de Konstantin Yaroshenko – Image et texte RT

« Comme le requiert la procédure états-unienne il a, de façon répétée, rapporté ses problèmes de santé à l’administration pénitentiaire, essayant sans succès d’obtenir leur permission pour une aide médicale urgente, » avait dit plus tôt Tarasov à Itar-Tass.

Il a une fois de plus souligné que la cause la plus probable de la détérioration de la santé de son client est la somme de mauvais traitements que Yaroshenko a reçus depuis son arrestation en 2010.

« Konstantin, dont la santé s’est détériorée de façon dramatique après des tortures et des traitements humiliants pendant l’arrestation, a cherché depuis au moins deux semaines une aide médicale urgente et qualifiée. Il a écrit des pétitions en ce sens à plusieurs reprises au sujet d’une grave détérioration de sa santé. Mais l’administration de la prison n’a pas réagi, » a dit l’avocat.

L’administration de la prison de Fort Dix affirme que « le détenu ignorait apparemment les règles en ne rapportant pas ses problèmes de santé, » ce qui est absolument faux, ont dit les parents de Yaroshenko à Tarasov.

« Il s’est plaint de sévères douleurs thoraciques comme une sensation de brûlure, de pression sanguine très élevée, de faiblesse, et d’étourdissements, » a expliqué Tarasov. « J’ai contacté des médecins qui ont dit qu’il s’agissait des symptômes précurseurs d’une crise cardiaque. Ils croient qu’il va bientôt faire un arrêt cardiaque. »

À la suite des plaintes du Ministère des Affaires Étrangères, l’ambassade US a dit qu’ils n’avaient pas le droit de commenter l’affaire à moins que Yaroshenko ne signe une décharge de confidentialité.

Les États-Unis s’engagent à respecter leurs obligations à la fois sous les lois internationales et domestiques pour le traitement approprié des personnes détenues ou incarcérées dans le système de justice criminelle, y compris dans la fourniture des soins médicaux adéquats, » a déclaré un porte-parole, tel que cité par Reuters.

Yaroshenko avait été enlevé par des agents spéciaux états-uniens au Libéria en 2010 et transféré aux USA sans en avoir notifié les autorités russes ou la famille. En septembre 2011, il a été trouvé coupable d’avoir conspiré à introduire de la cocaïne aux USA et condamné à 20 ans derrière les barreaux.

Victoria, l’épouse de Yaroshenko a confirmé à RT que son mari avait régulièrement cherché à recevoir une assistance médicale depuis son arrestation il y a quatre ans. Elle est « choquée » devant le manque de traitement médical – même dans des affaires criminelles – malgré des demandes répétées.

Victoria Yaroshenko – Photo RT

« À l’origine, sa santé a commencé à se dégrader après les coups » qu’il a reçus pendant trois jours quand il s’est fait « kidnapper » au Libéria, sans qu’il lui soit, où à sa famille, présenté la moindre preuve de ses crimes. Elle a décrit son mari se faisant interroger jusqu’à l’épuisement tout en étant assis sur un tabouret.

« Ils me battaient, je ne pouvais pas comprendre pourquoi ils me frappaient, pour quelle raison? » Victoria se remémore les mots de son époux. « Ils ne m’ont pas expliqué pourquoi ils me le faisaient. Il n’y avait pas de charges. J’ai juste été enlevé. Tout d’abord j’ai pensé que j’avais été kidnappé par des bandits. »

Mme. Yaroshenko dit que son enlèvement dans un pays tiers avant son transfert aux USA viole « toutes les lois internationales » et démontre une « cruauté » particulière, que son époux continue d’endurer pendant son incarcération.

Elle demeure catégorique que Yaroshenko subit des discriminations en prison.

« Il subit des discriminations. Il se fait mentalement détruire, » a-t-elle dit à RT, citant l’exemple du courrier de Yaroshenko qui n’est plus livré et le fait que l’accès aux soins médicaux lui soit refusé.

« Les autres reçoivent des soins médicaux, » a dit Yaroshenko selon son épouse. « Ils ne s’en prennent qu’à moi. »

Source: http://rt.com/news/russian-pilot-jailed-health-322/



Catégories :International

Tags:, , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :