La presse est-elle devenue folle ?

Tour à tour, les marionnettes de leurs fantasmes changent d’apparence, et de nouvelles égéries pointent leur silhouette au coucher du soleil pour être détruites à l’aube des Milles et Une pages.

Je n’ai pas le souvenir d’une telle cabale à l’encontre d’un dirigent politique. Dans ce grand pays pétrit d’histoire, se peut-il qu’il y est un génocide en cours ? Une catastrophe naturelle ? Une population affamée ? Une guerre civile ? Une déportation massive ? Un nettoyage ethnique ? Un ordre d’utiliser des armes de destruction massive ? Un contact avec des extraterrestres ?

Non, juste des jeux olympiques et une soif de vengeance énorme des médias occidentaux, en particulier de la France pour tout le snobisme qu’il nous inflige en matière de diplomatie internationale. Une presse dégoulinante de vérité tant la jalousie est sur ses lèvres !

Les jeux les plus chers de l’histoire ? Eh oui, tous les deux ans, été comme hiver les chiffres augmentent mais la question est inamovible !

Mais l’ironie ne s’arrête pas là, il se trouve que la Russie, terre des goulags, dont l’Histoire ne commence qu’en 1945 pour les journalistes héberge un certain Edward Snowden, héros des temps modernes passé sous silence, passible d’une peine de prison à vie pour avoir osé respirer un peu de démocratie.

Se peut-il que les écoles de journalisme aient suivi le cursus de celles qui forment nos élites politiques ? L’argent manque t-il pour envoyer des équipes sur le terrain ? Nos journalistes sont-ils bridés par leur hiérarchie ? Y a-t-il un manque de passion ou une peur de relayer l’information sur les théâtres d’opérations ? Les multiples dérapages de Mrs Laurent Joffrin, Guillaume Durand, Philippe Tesson, Patrick Cohen pour ne citer qu’eux sont-ils suffisants pour expliquer une telle dérive, un tel naufrage de la presse en général ? Comment analyser l’ascension progressive d’une Caroline Fourest jusque dans les hautes sphères du P.S ? Bref, y a-t-il un complot ?

Le dernier des mohicans s’appelle Fréderic Taddeï, un monstre de normalité qui m’indique que je dois aller prendre mes médicaments, d’une part pour éviter de lui ressembler et d’autre part pour pleurer sa disparition.

Nous sommes en droit de penser que pour la survie du genre, c’est à dire du cadavre à dépecer aux jeux du cirque, il n’y a qu’un pas. Reste que si les chiens de Baskerville sont affamés, donnons-leur de la Poutine !

Bienvenue dans le siècle des consciences où le déni est un passage optimiste dans la thérapie…

Article de Sylvain Hoarau



Catégories :Opinion

1 réponse

  1. La presse n’est pas devenue folle, elle est tout simplement AUX ORDRES ! Et les ordres sont donnés par les propriétaires de journaux, devenus désormais en France, des torche-c.ls, et par des chaînes de tv soumises aux mêmes potentats dont le seul but est le lucre et non l’information. Suffit de voir « l’ours » des journaux pour mieux comprendre les inféodations des plumitifs et des perroquets. Je revois le sieur EL Kabash avec son teint jaune hépatique, l’oeil mauvais de celui qui va tirer sur la cible sans défense, prononçant, avec dégoût, le patronyme de Dieudonné. Quand on voit cela, on se dit qu’ils pourraient être un des procureurs des purges staliniennes. Bref, tous ces porte-paroles du gouvernement, qui n’aspirent qu’à être invités à la table des ministres, quel que soit le gouvernement, qui tirent la langue pour obtenir une décoration, ont perdu depuis longtemps ce qui devrait constituer la base de leur métier : LE DOUTE ! Voir l’avers et l’endroit des faits. Mais ils préfèrent ne pas mettre en cause leurs hyper confortables chèques de fin de mois. Donc, critiquer la Russie, relève désormais des mots d’ordre, des politiciens américanos plus le reste ainsi que des patrons de presse qui sont tous carpettes face aux « éléments d’analyse » imposées par ces politiciens. Poutine tient tête et comme tous ceux qui tiennent tête au pouvoir US et à ses caniches, il faut les abattre ! Les USA, le plus grand pays génocidaire de l’histoire de l’humanité. Un pays voleur de terres et de richesses naturelles à travers le monde. Un pays qui a massacré les Indiens, puis les Mexicains pour piquer Texas, Californie, Arizona, etc., semé la chienlit en Amérique latine, tué des centaines de milliers de civils innocents durant la 2ème guerre mondiale, agressé le Vietnam avec des armes qu’ils interdisent aux autres, fait éclater la Yougoslavie, déstructuré le Moyen-Orient où ils agissent contre des pays à l’histoire millénaires, fait en sorte que l’UE ne soit qu’un décalque de l’Otan en Europe . Il suffit de voir avec quel empressement ils se sont précipités dans la Pologne à peine entrée dans l’UE pour y installer des bases de missiles, soi-disant pour se défendre d’une agression iranienne, et ils n’ont pu supporter la réaction russe, il suffit de constater leur lobbying pour que la Turquie intègre l’UE). Les uSa sont un pays qui, comme la mafia, s’attaque à ceux qui ne veulent pas lui payer la rançon (Venezuela, Syrie, Irak, Iran, Russie, par l’intermédiaire de l’Ukraine, etc. pour n’en citer que quelques-uns). Un pays, qui, s’il n’utilise pas la bombe A, ne gagne aucune guerre. Depuis 1945 il a perdu en Corée, au Vietnam, en Afghanistan, mais, mais, mais, a remporté une grande victoire contre l’île-confetti de la Grenade, sous Reagan, qui les menaçait …. Mais oui, ne rions pas. Ce pays exporte crises politiques, militaires et financières, un pays considéré comme une référence, mais référence à la désolation et à la mort. La première source de revenus de la balance commerciale US c’est la vente d’armes ? Pas difficile de comprendre qu’il leur faut créer des conflits partout pour continuer à alimenter cette industrie de mort. Et comme disait Madeleine Albright « s’il faut 500.000 morts civils pour restaurer la démocratie, c’est le prix à payer ». Au lieu de » restaurer la démocratie », il faut lire dans son esprit « maintenir la suprématie US ». C’est ça la vérité. Les USA, n’ont pas réussi en Géorgie, malgré leur valet de président au pouvoir, car les Russes ont réagi immédiatement. Ils n’ont pas réussi au Belarus pour les mêmes raisons, ils essaient maintenant en Ukraine, car ce qui les intéressent c’est de piquer les bases de Crimée aux Russes comme ils essaient de le faire pour celle de Tartous en Syrie. Et tout ça avec le silence infinis de nos plumitifs et blablateurs patentés.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :