Le Ministère de l’Intérieur ukrainien est-il derrière le crash du vol MH17?

539px-Buk-M1-2_9A310M1-2

Le système de lancement de missiles anti-aériens « Buk »

Par Michel Chossudovsky, le 18 juillet 2014

Mise à jour: la dernière partie de cet article est basée sur des informations venant du contrôleur aérien espagnol de Kiev. Depuis la publication de cet article, nous avons reçu des rapports indiquant que le contrôleur aérien espagnol est un faux et que les messages Twitter provenaient de Londres.

Nous allons enquêter sur la question.

Selon le journal Pravda, un détachement de systèmes de lanceurs de missiles Buk avait été déployé dans l’Oblast (région, ndlr) de Donetsk le 15 Juillet, deux jours avant que le vol MH17 de Malaysian Airlines soit abattu. Le système de missiles Buk est capable d’abattre un avion volant à 35.000 pieds (plus de 10.000m, ndlr).

Alors que l’information venant de Pravda doit être confirmée, des sources de la défense russe confirment la présence de plusieurs batteries de missiles dans l’Oblast de Donetsk, opérées par les forces armées ukrainiennes:

Les militaires ukrainiens disposent d’une grande quantité de systèmes de missiles sol-air Buk avec au moins 27 lanceurs, capables d’abattre des avions à réaction à haute altitude, dans la région de Donetsk où l’avion de ligne malais s’est écrasé, a affirmé le Ministère de la Défense russe (RT, 17 juillet 2014)

Fait important, le Procureur Général d’Ukraine Vitaliy Yarema a confirmé que les rebelles de Donetsk ne possèdent pas de missiles sol-air Buk ou S 300 qui aient pu abattre l’avion.

Selon l’article du Kiev Post: « Le procureur général ukrainien dit que les militants n’ont pas saisi de lanceurs ukrainiens de défense aérienne »

Les membres des unités armées illégales n’ont saisi aucun lanceur de défense aérienne des Forces Armées Ukrainiennes à Donetsk, a dit le Procureur Général ukrainien, Vitaliy Yarema. (Kiev Post)

Yarema a également confirmé que selon des sources militaires:

Après que l’avion de ligne ait été abattu, les militaires ont rapporté au président que les terroristes ne disposent pas de nos systèmes de missiles de défense aérienne Buk et S-300 (cité par Itar-Tass).

Cette déclaration est pour la forme. Elle provient de sources officielles et peut facilement être renversée à une date ultérieure comme élément de la campagne de propagande dirigée contre les rebelles du Donbass.

Pourtant, ce qui apparaît contradictoire dans ces déclarations diverses est qu’immédiatement après le crash du vol MH17, un conseiller au Ministre ukrainien des Affaires Intérieures, M. Anton Geraschenko ait catégoriquement affirmé que le Boeing 777 de Malaysian Airlines:

« avait été abattu par un missile du système de défense aérienne Buk »(sans toutefois indiquer qui était derrière l’opération du missile)

Selon l’agence de presse ukrainienne Interfax Anton Geraschenko « a dit sur Facebook que l’avion volait à une altitude de 33.000 pieds quand il a été abattu par un missile tiré d’un lanceur Buk« . Selon le Strait Times:

M. Geraschenko a été cité disant: « Un avion de ligne commercial voyageant d’Amsterdam à Kuala Lumpur vient d’être abattu par un système anti-aérien Buk… 280 passagers et 15 membres d’équipage ont été tués. »

WSS_6905-1170x778-960x540

Anton Geraschenko

Geraschenko gère un programme de propagande du ministère de l’intérieur sur le site web www.stopterror.in.ua. Voir aussi http://uacrisis.org/anton-geraschenko/

Comment a-t-il pu être au courant de cette information de nature militaire avant qu’une enquête ait été menée sur le terrain? À moins que le Ministère de l’Intérieur soit directement impliqué.

Il faut bien noter que le Ministère de l’Intérieur, grandement sous le contrôle des deux partis néo-nazis Svoboda et Pravi Sektor est responsable des opérations militaires « internes » dirigées contre des forces rebelles à Lougansk et dans le Donbass, en coordination avec les Forces Armées. Le Ministère supervise à la fois les Troupes Intérieures de l’Ukraine (Внутрішні війська України, Vnutrisni Viys’ka Ukrayiny (VVU)) et la Garde Nationale (intégrée par la milice de Pravi Sektor).

Le rapport du contrôleur aérien espagnol de l’aéroport Borisol de Kiev

Selon le rapport controversé du contrôleur aérien espagnol de l’aéroport Borisol de Kiev, il y a eu un changement de cap inexpliqué dans le trajet du vol MH17 qui a emmené l’avion directement au-dessus de la zone de guerre en Ukraine orientale.

Le contrôleur aérien espagnol suggère que l’ordre d’abattre l’avion provient du Ministère de l’Intérieur (Ministère des Affaires Internes), et pas des militaires.

Il a aussi dit que le vol MH17 avait été escorté par des avions de chasse ukrainiens quelques instants avant d’être abattu.

« Les avions de chasse ont volé à côté du 777, jusqu’à 3 minutes avant de disparaître du radar, juste 3 minutes »

Il est bon de noter que la présence des avions de chasse ukrainiens rapportée par le contrôleur aérien espagnol a été confirmée par des témoignages oculaires dans la région de Donetsk.

Ce qui est important est que l’annonce du crash de l’avion (par un missile) par Kiev a été presque immédiate.

Selon le contrôleur aérien espagnol, la tour de contrôle a été informée du crash de l’avion à 12:00, approximativement dix minutes après qu’il ait disparu de l’écran radar (11:50). Comment auraient-ils pu savoir à moins d’avoir des détails concrets sur la façon dont il a été abattu?

Un avion B777 de Malaysia Airlines vient de disparaître [du radar] et l’autorité militaire de Kiev nous a informé du crash, comment savaient-ils?

Selon le contrôleur aérien, l’information n’a pas émané du Ministère de la Défense:

Le Ministre de l’Intérieur savait ce que faisaient les avions de chasse dans la région, pas le ministre de la défense

Des membres des militaires confirment. C’était l’Ukraine, mais ils ne savent toujours pas d’où l’ordre est venu

Pour ceux qui ne sont pas au courant, disons qu’il y a des militaires sous les ordres du ministre de la défense et des militaires sous les ordres du Ministre de l’Intérieur

Le contrôleur aérien espagnol suggère qu’il y avait des membres du corps militaire qui prenaient leurs ordres du Ministère de l’Intérieur:

Les militaires sous les ordres du Ministre de l’Intérieur savaient tout du long ce qui se passait.

Des commandants militaires ici (ATC) à la tour de contrôle confirment que le missile vient de l’armée ukrainienne,

Malgré les accusations de Washington, qui pointent du doigt la Russie et les « rebelles pro-russes », les faits pointent vers le VVU du Ministère de l’Intérieur.

Partant de déclarations officielles l’on a la nette impression qu’il y a des divisions profondes à la fois au sein du gouvernement et des Forces Armées ukrainiennes ainsi qu’entre diverses factions parmi les militaires.

La vérité est réprimée. Le Contrôleur Aérien espagnol a fait l’objet de menaces de mort. Sa famille et lui ont été déportés hors d’Ukraine sur ordre du régime de Kiev.

Ci-dessous nous relevons les sections importantes des messages sur Twitter du Contrôleur Aérien espagnol:

11:48 – 17 de jul. de 2014 El avión B 777 voló escoltado por 2 cazas de ukraine hasta minutos antes, de desaparecer de los radares,

L’avion B777 a volé escorté par des avions de chasse ukrainiens jusqu’à deux minutes avant de disparaître des écrans radar,

11:54 – 17 de jul. de 2014 Sí las autoridades de kiev, quieren decir la verdad, esta recogido 2 cazas volaron muy cerca minutos antes , no lo derribo un caza

Si les autorités de Kiev veulent dire la vérité, c’est acquis, 2 avions de chasse ont volé très près quelques instants avant, pas abattu par un chasseur

12:00 – 17 de jul. de 2014 Nada más desaparecer el avión B 777 de Malaysia Airlines la autoridad militar de kiev nos informo del derribo, como lo sabían?

L’avion B777 de Malaysia Airlines vient de disparaître et l’autorité militaire de Kiev nous a informé du crash, comment savaient-ils?

12:00 – 17 de jul. de 2014 A los 7:00 minutos se notificó el derribo, más tarde se tomó la torre nuestra con personal extranjero q siguen aquí

7:00 minutes après [la disparition de l’avion] le crash a été notifié, plus tard notre tour de contrôle a été investie de personnel étranger, ils sont encore là

12:01 – 17 de jul. de 2014 En los radares esta todo recogido, para los incrédulos, derribado por kiev, aquí lo sabemos y control aéreo militar también

Tout ceci est enregistré sur les radars, pour les incrédules, abattu par Kiev, ici nous le savons et le contrôle aérien militaire aussi

13:15 – 17 de jul. de 2014 Aquí los mandos militares manejan y admiten que militares a otras órdenes, pudieron ser, pero no, los pro-rusos

Ici les officiers militaires ont pris le contrôle et reconnaissent que les militaires pourraient suivre d’autres ordres, mais pas les pro-Russes

13:29 – 17 de jul. de 2014 El ministro del interior si conocía que, hacían los cazas en la zona, el ministro de defensa no, .

Le Ministre de l’Intérieur savait ce que faisaient les avions de chasse dans la région, pas le ministre de la défense.

13:31 – 17 de jul. de 2014 Militares confirman que fue ukraine, pero se sigue sin saber de donde vino la orden

Des militaires confirment que c’était l’Ukraine, mais ils ne savent toujours pas d’où sont venus les ordres

13:36 – 17 de jul. de 2014 Hace dias lo dije aquí, militares de kiev querían alzarse contra el actual presidente, esto puede ser una forma, a las órdenes de timoshenko

Il y a plusieurs jours j’avais dit ici, que les militaires de Kiev voulaient se soulever contre le président actuel, ceci pourrait être un moyen, sur les ordres de Timoshenko

13:38 – 17 de jul. de 2014 Los cazas volaron cerca del 777, hasta 3 minutos antes de desaparecer de los radares, solo 3 minutos

Les avions de chasse ont volé à côté du 777, jusqu’à 3 minutes avant de disparaître du radar, juste 3 minutes

13:43 – 17 de jul. de 2014 Se cierra el espacio aéreo

Espace aérien fermé

13:45 – 17 de jul. de 2014 Se cierra el espacio aéreo, por miedo a más derribos

Espace aérien fermé, davantage de crashs redoutés

15:17 – 17 de jul. de 2014 Control militar entrega ahora mismo de forma oficial que el avión fue derribado por misil

Le contrôle militaire [dit] maintenant officiellement que l’avion a été abattu par un missile

15:23 – 17 de jul. de 2014 El informe oficial firmado por las autoridades militares de control de kiev ya lo tiene el gobierno,,,, , derribado

Le gouvernement a le rapport officiel signé par les autorités du contrôle militaire de Kiev,,,, , [avion] abattu

15:26 – 17 de jul. de 2014 En el informe se indica de donde abría salido el misil, y se especifica que no proviene de las autodefensa en las zonas rebeldes

Le rapport indique d’où le missile est parti, et spécifie qu’il ne vient pas de l’auto-défense dans les zones rebelles

15:34 – 17 de jul. de 2014Los radares militares si recogieron los datos del misil lanzado al avión, los radares civiles no

Les radars militaires ont recueilli les données du missile tiré sur l’avion, pas les radars civils

15:36 – 17 de jul. de 2014 Los altos mandos militares no ordenaron el lanzamiento del misil, ,,alguien se le fue la mano en nombre de ukraine

Le haut commandement militaire n’a pas donné l’ordre de tirer le missile, mais quelqu’un d’autre l’a fait au nom de l’Ukraine

15:38 – 17 de jul. de 2014 Para el que no lo sepa, digamos así, hay militares a las órdenes del ministro de defensa y militares a las órdenes del ministro del interior

Pour ceux qui ne sont pas au courant, disons qu’il y a des militaires sous les ordres du ministre de la défense et des militaires sous les ordres du Ministre de l’Intérieur

15:38 – 17 de jul. de 2014 Los militares a las órdenes del ministro del interior conocían en cada momento lo que sucedió, .

Les militaires sous les ordres du Ministre de l’Intérieur savaient tout du long ce qui se passait.

16:06 – 17 de jul. de 2014 Mandos militares aquí (ATC) torre de control, confirman que el misil es del ejercito de ukraine,

Des officiers militaires ici (ATC) à la tour de contrôle confirment que le missile vient de l’armée ukrainienne,

[Nous avons été informés que le compte Twitter du Contrôleur Aérien espagnol a été suspendu]

Source: http://www.globalresearch.ca/was-ukraines-ministry-of-interior-behind-the-downing-of-malaysian-airlines-mh17/5391909



Catégories :International

Tags:, , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :