La Turquie va devenir nettement plus eurasienne après ce putsch raté

20160716-turkey-coupPar Andrew Korybko, le 16 juillet 2016

Les suites de la tentative de coup d’état dirigé depuis les USA et inspiré par Fethullah Gülen en Turquie commencent déjà à apparaître clairement, dès lors que le Premier Ministre Yildirim a affirmé que le pays allait peut-être réinstaurer la peine de mort pour s’occuper des conjurés. Cette déclaration est tout aussi symbolique qu’elle est concrète, puisque non seulement discrédite-t-elle les allégations selon lesquelles Erdogan aurait mijoté tout cela lui-même pour une quelconque raison machiavélique, mais car elle indique également que la Turquie a décidé de tourner le dos à l’Occident. L’UE est résolument opposée à la peine capitale et cesserait immédiatement les négociations d’accession de la Turquie, qui traînent en longueur depuis des décennies.

Erdogan a correctement calculé que l’UE ne veut rien avoir à faire avec son pays et que la Turquie n’est plus capable d’extraire des bénéfices de l’Union depuis le référendum sur le Brexit, et donc il a recalibré la politique étrangère de son pays pour l’aligner plutôt avec le monde multipolaire. Ceci a récemment donné lieu aux nouvelles que la Turquie déclarait, avec beaucoup de retard, qu’Al-Nosra est une organisation terroriste, et ouvrait des pourparlers secrets de réconciliation avec la Syrie bien que le refrain de « Assad doit partir » se poursuive pour « sauver la face ». De plus, la Turquie appartient à la coalition naissante de puissances régionales qui s’opposent à la tentative audacieuse des USA visant à découper par le militantisme un « deuxième Israël géopolitique » au « Kurdistan ». Pour couronner le tout, la Turquie et la Russie ont renouvelé le contact pour la réalisation du méga-projet du Balkan Stream qui, lorsqu’il est accouplé au projet complémentaire chinois de la Route de la Soie des Balkans – une voie ferrée à grande vitesse reliant Budapest au Pirée – représente peut-être la plus ambitieuse main tendue vers l’Europe qui ait jamais été tentée par le monde multipolaire.

Les USA sont en passe de perdre beaucoup de leurs gains stratégiques acquis au cours de la dernière décennie si jamais l’une de ces contre-offensives multipolaires réussit, sans parler des deux; et c’est pourquoi ils ont désespérément ourdi et mis en œuvre cette tentative de la dernière chance pour préserver leur hégémonie unipolaire. Ils pouvaient s’échiner autant qu’ils le voulaient, leurs entreprises étaient clairement évidentes tant et si bien que le proche allié de la Syrie qu’est l’Iran – que d’aucuns pourraient croire être habité par un certain intérêt dans la chute d’Erdogan – a exprimé son soutien à la « défense courageuse de la démocratie » de la Turquie via un tweet envoyé par le Ministre des Affaires Étrangères iranien, Mohammad Javad Zarif. Bien que cette déclaration ressemble quelque peu à un oxymore, elle prouve que l’allié le plus actif du gouvernement syrien sur le terrain comprend les intérêts plus vastes qui sont en jeu ici, et se tient donc derrière Erdogan (même si cela peut en choquer beaucoup).

Pour ajouter une dernière prévision, il est hautement probable que la Turquie accélère son pivot multipolaire et embrasse enfin sa destinée eurasienne, toutefois sans éviter des défis à venir de Guerre Hybride improvisés par les USA – une insurrection kurde renouvelée, du terrorisme gauchiste, une Révolution de Couleur, des attentats de Da’esh, une hostilité maritime par procuration via la Grèce, des provocations fabriquées avec les autres voisins de la Turquie, une guerre civile, et/ou une autre tentative de coup d’état faiblarde – afin de jeter l’état, inspiré par les Frères Musulmans et qui progressivement s’islamise dans un chaos tel, qu’il devienne impossible pour ses nouveaux partenaires multipolaires de faire un usage suffisamment conséquent de son territoire dans leur entreprise conjointe de démantèlement de l’ordre mondial unipolaire.

Source: http://katehon.com/article/post-coup-turkey-will-be-distinctly-eurasian



Catégories :International

Tags:, , , , , , ,

2 réponses

Rétroliens

  1. Un golpe y nuevo reparto de cartas en el escenario geopolitico.??? | waldemarbranas
  2. La Turquie va devenir nettement plus eurasienne après ce putsch raté — GLOBAL RELAY NETWORK | waldemarbranas

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :