La France mange des croissants de contrebande pendant que les émirs de Da’esh bronzent sur la Côte d’Azur

French_Riviera_1374aPar Steven Sahiounie, le 29 juillet 2016

La Syrie était, avant 2011, l’une des sources les plus importantes au monde de blé dur. L’Italie, célèbre pour ses pâtes, a acheté du blé dur en provenance de Raqqa en Syrie depuis des décennies. En fait, presque toutes les pâtes italiennes étaient fabriquées avec le blé syrien. Des études scientifiques entreprises au fil des ans ont échoué à révéler le secret du blé syrien, et les raisons de sa qualité inégalable.

Mars 2011: l’attaque internationale orchestrée par la CIA étasunienne et visant le changement de régime démarre à Deraa. Plusieurs années plus tard, Da’esh occupe Raqqa et en a fait son quartier-général. Da’esh est un partenaire commercial bien connu du gouvernement Erdogan en Turquie. Da’esh a volé le pétrole des puits syriens et l’a vendu à Erdogan à $17 le baril. Erdogan revendait ensuite le pétrole à l’UE pour presque $40 le baril. L’UE a reconnu son crime, d’avoir acheté du pétrole volé.

Au cours de leur présence à Raqqa, Da’esh a convoyé les stocks de blé par camions entiers, équivalant à huit années de consommation syrienne. Da’esh s’est une fois de plus tourné vers son partenaire commercial, le Président Erdogan de Turquie. Erdogan a acheté le blé, ou peut-être l’a-t-il marchandé. Après tout, Da’esh et d’autres groupes terroristes reçoivent des armes, des moyens de transport, des fournitures et de l’argent via la Turquie, de la part de leurs soutiens régionaux.

Les terroristes ont des besoins médicaux, tout comme n’importe quel groupe humain. Ils tombent malades, et ont des rages de dents comme tout le monde. Leurs épouses et leurs esclaves sexuelles font des bébés comme toutes les autres femmes du monde entier. Tous les besoins médicaux des terroristes sont fournis en Turquie. Des hôpitaux, des cliniques, des médicaments, des radiographies et toute la flopée de soins médicaux modernes classiques sont disponibles en Turquie pour les terroristes, avec l’appui officiel du Président Erdogan. Avant de réaliser sa dernière phase de prise de contrôle du pays, le parti AKP d’Erdogan avait reçu un don de campagne de la part du Roi d’Arabie Saoudite, s’élevant à 10 milliards de dollars US.

Erdogan s’est servi de la compagnie aérienne nationale pour déplacer des terroristes depuis leur pays d’origine jusqu’en Turquie, avec des liaisons aériennes additionnelles depuis la Libye, le Yémen et l’Afghanistan. Les équipages de ces vols turcs ont été fortement surpris par leurs passagers, ayant parfois été contraints de faire la police en cours de vol alors que certains des terroristes tentaient de molester les femmes à bord. L’aéroport Ataturk d’Istanbul est devenu un hub de transit international pour les terroristes, les mercenaires et les meurtriers.

Erdogan a vendu le blé syrien volé aux nations européennes, tout comme il leur avait auparavant vendu le pétrole syrien volé. L’Italie vit de nouveau son blé syrien favori tourner dans ses machines à pâtes industrielles. Les Britanniques, célèbres pour leur thé accompagné de crumpets, ont commencé à cuisiner leurs « muffins anglais » à partir du blé volé à la Syrie. Les Français, tellement célèbres pour leurs croissants, préparaient des délices avec l’exquis blé syrien, qui était « chaud » de plus d’une façon.

Les USA, le Royaume-Uni, la France, l’Allemagne, l’UE, l’OTAN, la Turquie, le Qatar, l’Arabie Saoudite et d’autres ont formé une coalition contre la Syrie. Dans les médias mainstream ces « amis de la Syrie » encourageaient le changement de régime au profit de la liberté et de la démocratie. Personne ne semblait se demander pourquoi l’Arabie Saoudite et le Qatar, ainsi que les Émirats Arabes Unis, allaient réclamer la liberté et la démocratie en Syrie alors qu’ils n’en jouissaient pas chez eux. Comment les pays du Golfe Persique peuvent-ils enseigner la démocratie à la Syrie, alors qu’ils ne savent même pas comment épeler le mot?

Désormais, après plus de cinq années de massacres quotidiens de civils désarmés en Syrie aux mains de terroristes soutenus par les USA, le Royaume-Uni, la France et d’autres, ces « amis de la Syrie » continuent à réclamer la liberté et la démocratie pour la Syrie. Entretemps, des pays européens comme la France et la Belgique ont été les cibles d’attentats par Da’esh. La France et l’UE en général ont été les partenaires commerciaux de Da’esh, par l’intermédiaire du Président Erdogan. Les Européens savaient pertinemment d’où provenaient le pétrole et le blé.

Les peuples de France, de Belgique, des USA et des autres « amis de la Syrie » dans la coalition connaissent très bien l’origine du terrorisme mondial: l’Arabie Saoudite.

Lorsque les mères de Da’esh et des terroristes en Syrie parlent, elles racontent toutes la même histoire: leur fils n’a pas seulement été radicalisé par le truchement d’Internet. Il y a eu un contact personnel, une réunion face à face, avec un membre de la communauté. Ça pouvait être un religieux formé par les Saoudiens, ou alors un ami, un camarade de classe ou un collègue de travail. Ça ne s’est pas fait assis tout seul dans une pièce sombre, les yeux rivés à un écran d’ordinateur. Le processus de radicalisation était personnel, pouvant s’accompagner plus tard d’une activité informatique. Qu’ils aient fréquenté une mosquée en Floride ou en Belgique, le contenu des cours était le même: le Wahhabisme. Pendant les années 1960 et 1970 le Royaume d’Arabie Saoudite a envoyé des religieux formés par ses soins à travers le monde, portant particulièrement son attention sur l’Europe et les USA. L’Arabie Saoudite suit sa propre version de l’Islam qui est le Wahhabisme, et c’est la seule forme d’Islam qui soit officiellement tolérée en Arabie Saoudite. Cependant, les adeptes étasuniens, britanniques et allemands des Frères Musulmans, qui se comptent en millions, prêchent exactement la même forme d’Islam que les Wahhabites. À Houston au Texas il y a 40 mosquées, et une seule d’entre elles n’est pas enregistrée comme Salafiste.

Certains experts ont décrit Da’esh et les groupes terroristes wahhabites comme un « culte de la mort ». Un culte qui glorifie l’acte de tuer les non-Musulmans, ainsi que les Musulmans qui ne voudraient pas suivre la même idéologie politique.

Dans le véritable Islam il est interdit de tuer les innocents, et proscrit pour un Musulman d’en tuer un autre. Les Wahhabites et Da’esh ont créé leur propre version de l’Islam, et ils fabriquent leurs propres règles. Ils tuent tous ceux qui ne sont pas exactement comme eux. Les experts politiques les appellent des « Islamofascistes ». Le fascisme est une idéologie politique qui s’attaque à tous ceux qui ne suivent pas exactement la même idéologie.

Les Européens devraient s’inquiéter de tous ces migrants qui sont arrivés au cours des années 2015 et 2016. Sont-ils réellement des gens innocents qui ont perdu leur foyer et n’ont nulle part où aller? Parmi ces milliers de migrants d’ores et déjà en Europe, peut-il se trouver des centaines d’adeptes du Wahhabisme?

Pendant que l’Arabie Saoudite exporte l’idéologie du Wahhabisme, qui inspire Da’esh et les Takfiristes à travers le monde, le Roi et sa Famille Royale se dorent la pilule dans leur palais sur la plage, non loin de la scène de l’attentat terroriste de Nice qui a pris la vie de 84 personnes, et que Da’esh a revendiqué.

Les dirigeants mondiaux auront tous des paroles de condoléances pour la France et les victimes de l’attentat niçois. Ils allumeront des bougies, déposeront des gerbes de fleurs et livreront des déclarations comme, « Ils nous haïssent à cause de nos libertés ».

Quelle liberté?

La liberté d’envoyer des mercenaires wahhabites de Libye à Deraa en Syrie en mars 2011, avec toute une cargaison d’armements cachée dans la mosquée d’Omri.

La liberté de former une coalition de mort et de destruction dénommée « les amis de la Syrie » et dans laquelle des sanctions sont imposées au peuple syrien, de sorte que des médicaments pour la chimiothérapie ne puissent plus parvenir jusqu’en Syrie.

La liberté de kidnapper des jeunes garçons et des jeunes filles pour s’en servir comme esclaves sexuels afin de satisfaire les appétits des terroristes connus sous les titres d’Armée Syrienne Libre, al-Qaeda, Ahrar al-Sham, Jabhat al-Nosra et l’Armée de l’Islam.

La liberté de détruire l’héritage culturel de la Syrie, qui est vieux de 10 000 ans. Les deux villes les plus anciennement occupées du monde sont Damas et Alep, selon l’UNESCO.

Les Français et les Européens sont libres de manger les croissants fabriqués avec le blé syrien volé. Peut-être leur laisseront-ils un goût amer dans la bouche.

Source: http://ahtribune.com/world/north-africa-south-west-asia/syria-crisis/1107-isis-french-riviera.html

Traduit par Lawrence Desforges



Catégories :International

Tags:, , , , , , ,

5 réponses

  1. Intéressant mais pas un mot sur Israel et son gouvernenemnt d’extreme droite pourtant impliqué dans l’affaire DAESHENNE jusqu au cou…

    • Le blé dur des falafels ne vient peut-être pas de Syrie…?

      • Lol Le Liban n’est pas encore Israel… Plus sérieusement, l’entrainement des milices fascistes de DAESH se fait en majeur partie par des services dissidents au MOSSAD.

      • Dissidents, ou simplement membres de factions d’un état plus « profond » que l’état public, celui qui nous montre ses désolante bobines dans les médias pour oublier combien ils sont retors?
        D’après des enregistrements recueillis à Deir-ez-zor il y a 4 ans, certains formateurs parlent la langue de Molière, d’autres de Shakespeare mais tous sont assurément Sionistes…

Rétroliens

  1. La France mange des croissants de contrebande pendant que les émirs de Da’esh bronzent sur la Côte d’Azur — GLOBAL RELAY NETWORK | waldemarbranas

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :