COMMENT SE PASSE UN JUGEMENT POUR ALCOOL AU VOLANT?

Imaginons. Après une soirée bien arrosée, un homme se désiste de la prise d’un taxi et décide de conduire sa propre voiture, même si ses facultés sont affaiblies par l’alcool. Pensant se rendre à bon port sans souci, il se fait pourtant interpeler par un policier qui, à l’aide d’un alcootest, constate que son taux d’alcool dans le sang dépasse 0,08mg pour 1 litre. Auquel cas quelqu’un se ferait arrêter pour alcool au volant, comment se passe un jugement devant le Tribunal? Quels sont les recours du fautif? Surtout, en quoi l’avocat spécialisé en la matière, l’avocat pour alcool au volant, peut-il être utile dans l’affaire?

Qu’est-ce qu’un avocat pour alcool au volant?

Comme son nom l’indique, il s’agit d’un juriste se spécialisant dans les cas d’alcool au volant. À la différence d’un autre avocat qui défendra la victime dans l’affaire, cet avocat criminaliste représente avec justice et équité son client, celui qui a commis le délit. Tout en demeurant dans la légalité, l’avocat apportera soutien et expertise à son client, notamment en l’aidant à recueillir toutes les informations nécessaires pour que ce dernier puisse être bien préparé devant la cour et le juge.

Comment se passe un jugement à la cour?

Le but d’une comparution est de prouver que le coupable dans l’affaire a bel et bien conduit un véhicule avec les facultés affaiblies, dans ce cas-ci en raison de l’alcool. Bref, on vise l’obtention d’un verdict de culpabilité. Pour que le jugement rendu puisse être défavorable à l’accusé, la poursuite doit prouver hors du doute raisonnable que ledit accusé dans l’affaire a conduit un véhicule à moteur et que sa capacité de réflexion et de conduite était altérée par de la drogue ou de l’alcool.

Lors de l’examen et du jugement de la preuve, des infractions ou un refus de coopérer avec les policiers lors de l’arrestation pourraient être retenus contre l’accusé et donc mener à un verdict de culpabilité. Parmi les motifs pouvant signifier une prise d’alcool dans les trois dernières heures figurent un comportement particulièrement agressif face au corps policier, un manque d’attention, une conduite contraire au Code de la sécurité routière, les pupilles dilatées, les yeux rouges, etc. Tout ce que les policiers peuvent constater en vue d’un verdict de culpabilité au moment de l’arrestation, ils le noteront.

Avec l’agilité juridique d’un avocat en facultés affaiblies, mais surtout grâce à ses vastes connaissances en la matière, la poursuite en cours pourrait mener à un acquittement, ou du moins à une sentence moindre. Pour se défendre efficacement face à une accusation du genre, l’accusé doit être en mesure de soulever un doute raisonnable quant à l’alcootest effectué, que ses droits constitutionnels n’ont pas été respectés et que son véhicule était stationné de façon sécuritaire au moment de l’arrestation.

Autrement, être au volant d’un véhicule à moteur alors que l’on a les facultés affaiblies constitue un crime selon la Loi, et est passible d’une douloureuse sentence.

Quelles sont les conséquences?

Cette décision, celle d’avoir conduit avec les facultés affaiblies, peut entraîner de lourds dommages dans la vie de l’accusé en cas d’un verdict de culpabilité. Outre le fait d’avoir une amende certainement très salée, celui-ci s’expose aussi à la révocation de son permis, de manière permanente ou temporaire, selon la gravité du cas. Quoi qu’il en soit, ce dernier a tout à gagner en faisant affaire avec un avocat pour alcool au volant, ne serait-ce que pour s’assurer d’une défense juste et professionnelle devant le Tribunal.

press

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Revenir en haut de page