Dégâts pelouse blaireau : Astuces pour se débarrasser des blaireaux

Pour les personnes qui disposent d’un jardin chez elles, il est très probable qu’elles fassent face à ce que l’on appelle des blaireaux. Ces petits mammifères de nature carnivore qui ne dépassent pas les quatre-vingts centimètres sont un vrai cauchemar pour les agriculteurs. Où se trouve le blaireau ? Quels dégâts peut-il causer ? Comment peut-on s’en débarrasser ? … Ces questions et bien d’autres trouveront leurs réponses dans la suite de cette article.

Où se trouve le blaireau ?

Cette petite créature est capable de creuser le sol puis les sédiments pour installer leurs terriers à 4 ou 5 mètres en-dessous de la terre. Le but est de pouvoir se cacher et se mettre à l’abri des prédateurs (les hiboux, les aigles, les vautours, …).

Pour marquer son territoire, le blaireau sécrète une substance odorante très désagréable au niveau de son anus. Toutefois, celui-ci partage, dans certains cas, sa galerie avec d’autres animaux, généralement les lapins et les renards.

Quels dégâts peut-il causer ?

Comme les blaireaux préfèrent se nourrir sur les racines, les bulbes et quelques autres bestioles comme les limaces et les escargots, ceux-ci ont souvent tendance à retirer la terre des pelouses.

Ce sont en fait des créatures d’habitude dont le contrôle est peu évident, voir même difficile.

Avec leurs pinces, ils peuvent déterrer de nombreuses sections d’herbes en quête de leur nourriture, et ça ne s’arrête pas là. Ceux-ci peuvent aller jusqu’à l’endommagement des clôtures et des barrières du jardin. Ceci est encore plus fatal s’ils se font des petits (ce qui est très rare lorsqu’ils coexistent avec des humains).

Comment peut-on s’en débarrasser ?

Certes il est difficile de dissuader les blaireaux, mais ce n’est pas impossible !

Il faut, par contre, noter qu’il est interdit, selon la loi de plusieurs pays,  d’utiliser des produits chimiques. Raison pour laquelle, nous vous proposons dans ce qui suit, quelques astuces expérimentées et dont les résultats étaient fructueux :

  1. L’urine masculine

Bizarre et répulsive à la fois, cette astuce s’avère être très efficace selon l’expérience des personnes qui l’ont essayée.

Il suffit de mettre un peu de pissat d’un homme, que vous connaissez éventuellement, dans un vaporisateur et de l’appliquer dans les limites.

Il est conseillé de le diluer pour une odeur moins forte mais pour un résultat toujours satisfaisant.

Gardez la discrétion vis-à-vis les gens votre voisinage qui peuvent facilement être dégoûtés.

  1. Les LED déclenchées par capteurs infrarouge

Les capteurs infrarouges s’activeront à chaque mouvement et allumeront les LEDs dans le jardin de manière à surprendre les blaireaux qui n’en sont pas habitués.

Il est préférable que les LEDs soient rechargeables pour éviter de faire passer des fils électriques partout dans le jardin.

  1. L’huile de citronnelle

Moins efficace que ses précédents, l’huile de citronnelle peut aussi aider à la dissuasion des blaireaux. Il faut toutefois se rappeler à renouveler fréquemment son application car l’odeur a tendance à disparaître rapidement au fil du temps.

 

 

press

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Revenir en haut de page