Quels sont les caractéristiques des fourmis charpentières ?

Bien qu’il existe plus de 12 000 espèces de fourmis connues, vous pouvez les diviser en deux catégories : ennuyeuses mais inoffensives et sérieusement destructrices. Pendant les mois les plus chauds, vos espaces intérieurs et extérieurs peuvent finir par héberger des bestioles dans les deux catégories. Il y a les monticules des minuscules fourmis de pavé qui surgissent sur vos chemins, votre allée et votre trottoir. Il y a aussi les petites fourmis noires qui pénètrent dans votre maison pour trouver de la nourriture. Ensuite, il y a les grosses fourmis charpentières qui, contrairement aux autres fourmis qui sont inoffensives, peuvent détruire votre maison de l’intérieur. Si vous n’êtes pas certains que les fourmis que vous avez détectées dans votre maison en sont, voici les caractéristiques des fourmis charpentières.

À quoi ressemblent les fourmis charpentières ?

Les fourmis charpentières sont l’une des plus grandes fourmis au Québec, mesurant autour de ¼ de pouce de longueur. Les reines de cette espèce mesurent environ 9/16 de pouce. Les fourmis charpentières varient en couleur et peuvent noir terne, brun, rouge ou une combinaison de ces couleurs.

Par quoi sont attirées les fourmis charpentières ?

Les fourmis charpentières pénètrent souvent dans les bâtiments afin de creuser des galeries dans l’isolation et les murs pour y faire leur nid, et trouver de la nourriture. À l’extérieur, on les trouve souvent dans du vieux bois de chauffage, des poteaux de clôture pourris, des souches et des parties mortes d’arbres vivants.

Les fourmis charpentières nicheront à la fois à l’intérieur et à l’extérieur, mais elles nicheront toujours à l’intérieur du bois creux, humide, moisi ou en décomposition. À l’extérieur, les fourmis charpentières nichent dans les souches d’arbres, le bois de chauffage et d’autres aménagements paysagers. À l’intérieur, elles nicheront dans le bois endommagé par l’eau qui se trouve derrière les murs et sous les planchers. Les fourmis charpentières créeront des tunnels lisses et propres dans le grain du bois. Les tunnels qu’elles créent leur permettent de se déplacer en toute sécurité d’une zone du nid à une autre.

Quel type de menace les fourmis charpentières représentent-elles ?

Les fourmis charpentières constituent une menace sérieuse pour les structures car elles creusent le bois, le rendant instable. De plus, elles peuvent provoquer des piqûres douloureuses si elles entrent en contact avec des humains.

Les signes d’une infestation de fourmis charpentières

L’un des principaux signes d’une infestation de fourmis charpentières est de voir de grosses fourmis dans votre maison, en particulier dans la cuisine et le garde-manger où elles cherchent de la nourriture. Vous pouvez également les remarquer à l’extérieur de votre maison, en particulier autour des zones d’humidité comme les appareils d’eau extérieurs, les aménagements paysagers humides ou les endroits où les déchets sont entreposés. Si des fourmis charpentières ont envahi votre maison, vous entendrez peut-être des « bruissements » ou des « crépitements » derrière les murs de votre maison.

Un autre signe qui alerte généralement les propriétaires de la présence de fourmis charpentières est un essaim de fourmis. Un essaim de fourmis charpentières se produit lorsque les membres reproducteurs ailés d’une colonie de fourmis charpentières matures quittent la colonie et « essaiment » ensemble en cherchant à s’accoupler et à établir une nouvelle colonie.

press

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Revenir en haut de page