L’histoire de la massothérapie

Avec sa popularité grandissante, vous pourriez penser que la massothérapie est une pratique moderne. C’est en partie vrai. Les bienfaits médicaux de la massothérapie sont certes vantés de nos jours, mais ce n’est pas nouveau. La massothérapie fait partie d’un système holistique traditionnel de méthodes de guérison qui a commencé il y a environ 5 000 ans.

Les origines de la massothérapie

L’histoire de la massothérapie remonte à plus de 3000 ans avant notre ère, en Inde, où elle était considérée comme une pratique sacrée de guérison naturelle. Utilisée par les hindous dans la médecine ayurvédique, la massothérapie était une pratique transmise de génération en génération pour guérir les blessures, soulager la douleur et prévenir et guérir les maladies.

Les méthodes de guérison par le massage se sont ensuite rendues en Chine et en Asie du Sud-Est vers 2700 avant notre ère. Les méthodes de massage chinois se sont développées comme une combinaison de compétences et de pratiques de la médecine traditionnelle chinoise, des arts martiaux et de la formation de yoga spirituel des bouddhistes et des taoïstes.

Vers 2500 avant notre ère, la massothérapie avait fait son chemin jusqu’en Égypte, où elle était représentée sur des peintures funéraires. Plus tard, des moines étudiant le bouddhisme en Chine ont introduit la massothérapie au Japon en 1000 avant notre ère et y ont apporté leur propre touche, l’appelant « anma », plus tard connu sous le nom de Shiatsu.

La massothérapie dans la Grèce antique et l’Empire romain

En Grèce, entre les années 800 et 700 avant notre ère, les athlètes utilisaient le massage pour conditionner leur corps avant les compétitions, et les médecins appliquaient souvent des herbes et des huiles en combinaison avec le massage pour traiter diverses conditions médicales.

Le médecin romain Galien, au 1er siècle avant notre ère, utilisait la massothérapie sur les empereurs. Les riches romains se faisaient masser chez eux, mais le grand public affluait dans les bains romains pour des soins et des massages corporels, pour stimuler la circulation et détendre les articulations.

La popularité de la massothérapie a décliné en Occident jusqu’au 17ème siècle, lorsque de nouvelles découvertes en pharmacologie et en technologie médicale ont changé la médecine moderne.

La massothérapie au 19e siècle

Au début des années 1800, le médecin suédois Per Henrik Ling a créé une méthode connue sous le nom de thérapie par le mouvement pour aider à soulager la douleur chronique et qui incluait une forme de massothérapie. C’était le précurseur de ce que nous connaissons maintenant sous le nom de massage suédois.

La massothérapie aux 20e et 21e siècles

La demande de masseurs et de masseuses a augmenté au début des années 1900. Dans les années 1930, le massage suédois avait évolué et les physiothérapeutes qui l’utilisaient en médecine régulière ont aidé la massothérapie à devenir une forme de médecine légitime et respectable.

Entre 1970 et 2000, la massothérapi a connu une transformation, car les gens ont choisi de vivre des modes de vie plus sains et ont préféré des approches plus holistiques des soins de santé, de la gestion de la douleur et de la restauration et du maintien d’un corps sain. Aujourd’hui, beaucoup se rendent compte que le massage est une bonne thérapie.

press

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Revenir en haut de page